actualité
Vendredi 23 novembre 2012 à 12h04

Une première en 48 fps pour The Hobbit: An Unexpected Journey

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film The Hobbit: An Unexpected Journey

The Hollywood Reporter nous apprenait récemment que le long métrage The Hobbit: An Unexpected Journey, premier opus de la nouvelle trilogie de Peter Jackson, sera projeté en 48 images par secondes lors de sa grande première mondiale à l'Embassy Theatre en Nouvelle-Zélande. La compagnie Christie Digital Systems a été choisie pour assurer la diffusion de l'oeuvre sur écran géant.

« Grâce au soutien de Christie, notre première du film à Wellington sera offerte dans son plein potentiel technique - en 3D de haute fréquence d'images éclatantes et lumineuses. Je remercie Christie de nous aider à repousser les limites et donner aux spectateurs un aperçu de l'avenir prometteur du cinéma », a précisé le réalisateur Peter Jackson.

La plupart des films - pour ne pas dire tous les films - sont projetés à 24 images par seconde (« fps » en anglais), ce qui représente le nombre d'images en une seconde diffusées par le projecteur. Peter Jackson et son comparse de longue date James Cameron soutiennent que l'avenir du cinéma se trouve dans l'augmentation de ce chiffre. En présentant un film en 48 fps, le nombre d'images en une seconde sera plus important et l'action sera donc plus claire et mieux définie.

La partie, en ce sens, n'est par contre pas encore gagnée puisque les premières images de The Hobbit: An Unexpected Journey, présentées en en avril dernier au CinemaCon, n'ont pas connu le succès escompté. Certains se plaignaient du trop grand le réalisme des images alors que d'autres avançaient que le changement était peut-être trop important pour le cinéphile habitué à du 24 images par seconde. C'est pourquoi Warner Bros. a décidé de ne sortir le premier opus de la franchise en 48 fps que sur 400 écrans aux États-Unis et environ 500 dans le reste du monde. Les autres copies seront offertes dans le format conventionnel de 24 fps en 2D ou en 3D.

La compagnie Christie précise également qu'elle travaille sur un moyen d'éclaircir l'image du 3D (l'un des principaux problèmes de la technologie) qui atteint généralement 3 à 4,5 foot lamberts (une forme de mesure de la lumière) alors que le 2D s'élève à 14 foot lamberts. L'écran sur laquelle sera projeté le film en Nouvelle-Orléans bénéficiera de plus de 12 foot lamberts de lumière.

The Hobbit: An Unexpected Journey prend l'affiche officiellement le 14 décembre.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Jeudi 9 août 2012 à 09h01) Warner veut attendre avant de propager le 48 fps
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.