dossier
Samedi 31 décembre 2005 à 06h00

Top 10 - Meilleurs films de 2005

Photo Par Karl Filion

Les rédacteurs de Cinoche.com vous ont préparé, en ce dernier jour de l'année 2005, une rétrospective des dix meilleurs films de l'année qui se termine.

Une année haute en couleur mais surtout parsemée de grandes déceptions, plusieurs films étant simplement ce qu'on attendait d'eux, d'autres étant même mauvais alors qu'on leur promettait un grand avenir.

Avant toute chose, lisez - et voyez, surtout - les 10 meilleurs bandes-annonces et affiches de l'année selon les rédacteurs de Cinoche.com, en cliquant ici.

Cliquez sur les titres des films pour voir les fiches, avec bandes-annonces, critiques et les synopsis.

Le top 10 de Karl Filion

10. Saints-Martyrs-des-Damnés - Critique

Un traitement très efficace d'un sujet près de son auteur. Une réalisation habitée et bien sentie, une expérience déstabilisante. Un premier pas vers un cinéma d'auteur, c'est-à-dire créé par quelqu'un et non pour les autres, qui a des possibilité commerciales.

image

9. Capote

Un film qui fait honneur à la grandeur du personnage et à celle de l'interprétation de Philip Seymour Hoffman, qui livre ici une performance digne d'un Oscar. Mon favori personnel dans cette catégorie d'ailleurs.

8. Broken Flowers - Critique

Un Jarmusch qui est à la fois cynique et beau, complexe et attendrissant. Bravo à Bill Murray.

7. Jarhead - Critique

Le sujet est intéressant, le traitement tout autant. Un film honnête, cynique aussi, drôle mais pas vraiment drôle, beau mais pas vraiment beau, mais efficace, certainement. Mendes n'a rien perdu de sa qualité.

6. C.R.A.Z.Y. - Critique

Une très belle histoire, une réalisation rythmée et une fabuleuse utilisation de la musique font de ce film un incontournable de 2005, comme le prouve aussi ses performances auprès des foules.

5. Sin City - Critique

Un travail magnifique de l'image, une histoire qui ne perd jamais d'intérêt. L'univers de Frank Miller est très riche, il a été bien exploité dans le film. Cela ne veut pas dire que faire encore mieux n'est pas possible, dans la suite qui s'en vient. Toujours jouissif aussi de voir tant de violence gratuite.

4. Good Night and Good Luck

Clooney dresse un portrait de l'Amérique pendant sa "chasse aux sorcières" des années 50. L'audace de son personnage principal, l'humour bien placé et la performance de son acteur principal font de ce film un excellent exemple de ce que peut être le cinéma américain.

3. Lord of War - Critique

Un film brillant, qui a beaucoup à dire et qui sait le faire subtilement. Ce portrait d'un trafiquant d'arme a beacoup de style et un message à passer, deux conditions gagnantes.

2. Manderlay

Deuxième film de la trilogie américaine de Lars Von Trier, ce film ne sortira en salles au Québec qu'en 2006 mais est en fait une des plus pertinentes expériences cinématographiques de l'année. Le style, le propos et l'actrice principale, tout est mieux ajusté donc plus précis, dans un film qui frappe très fort sur les valeurs. Une expérience unique qu'il faut vivre.

image
1. Brokeback Mountain - Critique

Un autre film très beau. Simple, laconique, les émotions sont présentes mais pas imposées. Le drame est aussi présent et très bien emmené par la réalisation calme et mature d'Ang Lee, qui fait également de la place pour les performances de deux acteurs transportés par cette histoire d'amour entre deux cow-boys. En espérant que le message de l'universialité de l'amour soit plus fort que celui du mépris. Un film d'émotion pour société en profond changement, une réussite totale.

Le top 10 de Samuel Matteau

10. Maurice Richard - Critique

Pour la reproduction de l'époque, la direction photo et pour l'interprétation sans faille de Roy Dupuis dans le rôle du Rocket.

9. Saints-Martyrs-des-Damnés - Critique

Pour son courage d'offrir un peu de fraîcheur et de nouveauté dans le panorama des films québécois.

8. Le courage d'aimer - Critique

Pour ses acteurs, ses chansons et sa morale quétaine mais ô! combien agréable à écouter.

image
7. Sin City - Critique

Pour la reproduction fidèle de l'univers de Frank Miller et la réalisation géniale de Robert Rodriguez.

6. Stay - Critique

Pour une histoire intriguante et complexe et un montage innovateur et impressionnant.

5. Brokeback Mountain - Critique

Pour la complicité des deux acteurs et le silence dans lequel baigne le film.

4. C.R.A.Z.Y. - Critique

Pour la franchise des acteurs et l'univers narratif intéressant.

3. Jarhead - Critique

Sam Mendes, ayant choisi un sujet plutôt délicat, a réussi avec brio à éviter de traiter de politique ou de prendre une quelconque position dans ce film cru et réaliste. La signature visuelle qui n’est pas classique étonne par son approche. Jarhead est donc un film qui regorge d’images et de plans magnifiques qui dépeignent la triste réalité de la guerre.

2. Old Boy

À mon tout premier visionnement, ç'a été le coup de foudre. Je suis sorti de la salle avec les mains qui tremblaient, les yeux grand ouverts et une foule d’images en tête. Oldboy est un de ces films qui marquent votre esprit pendant plusieurs jours. Se rapprochant de la tragédie grecque par son scénario poignant et émouvant, le film trouble et dérange. Le réalisateur Park Chan Woo innove par sa mise en scène moderne et originale qui ne cesse de surprendre de scène en scène. Le tout est bien sûr agrémenté d’une direction photo léchée et imaginative qui éblouit au premier coup d’œil. Oldboy est donc un autre bijou à voir absolument.

1. 2046

image
Ce film est pour moi celui qui m’a le plus ému et ébloui à la fois par son histoire complexe et par ses images grandioses. Suite indirecte à l’excellent In the Mood for Love, le dernier film de Wong Kar Wai a réussi à recréer un Hong Kong des années 60 avec une fidélité sans faille. Épaulée par une réalisation exceptionnelle et des images qui semblent provenir de peintures, les acteurs présents offrent tous des prestations hors pair. 2046 est donc une de ces perles rares qui se démarque dans un océan de films pop-corn à usage unique qui est malheureusement trop fréquent au cinéma.

Bien sûr, plusieurs films auraient aussi pu se mériter une place dans ces top 10. Pour diverses raisons, parfois simplement parce que nous ne l'avons pas vu, un film ou un autre n'est pas mentionné plus haut. Parmi eux, Syriana, Joyeux Noël, Munich et Match Point, le prochain Woody Allen, qui sortira en janvier.

Pourtant, on remarque immédiatement une certaine parité, une ressemblance entre les deux palmarès, et cela est le symptôme d'une année faible en qualité. Peu de prétendants pour les dix places disponibles, il ne reste que bien peu d'aspirants dans un cuvée marquée par plusieurs films à grand déploiement, des dénouement de sagas ou des grands singes, qui n'ont que livré la marchandise, rien de plus. Ce que retient de l'expérience du cinéma, particulièerement quand on y va souvent, ce sont les films qui déstabilisent, qui vont plus loin qu'espéré.

En espérant que 2006 soit plus riche à la fois en diversité qu'en qualité, puisque qu'il semble, maintenant qu'on est au bout, que 2005 a présenté plusieurs films très médiocres. Dans l'ensemble une déception.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.