dossier
Dimanche 20 juillet 2008 à 11h10

Tapis rouge et entrevues : Ananas Express

Photo Par Karl Filion

Dans le cadre du Festival Juste pour Rire, le producteur américain Judd Apatow (Grossesse surprise, 40 ans et encore puceau) avait réuni certains de ses plus fidèles collaborateurs dont Seth Rogen, Danny McBride (The Foot Fist Way), Craig Robertson, Bill Hader et le scénariste Evan Goldberg (Superbad) pour la première mondiale de la comédie d'action Ananas Express (version française de Pineapple Express).

Visitez notre galerie de photos en cliquant ici.

On les savait déjà dédiés à la comédie, voici qu'ils abordent le film d'action, avec des explosions et des fusils. « J’essaie seulement de faire des films comme je les aimerais. Nos films sont en quelque sorte de mauvaises imitations des films que nous aimons regarder. », déclare Judd Apatow, l'homme qui a initié ce renouveau dans la comédie américaine.

Est-ce possible de renouveler le genre comique? « Il y a toujours un sujet à aborder. Toutes les parties de la vie sont drôles si on les examine de la bonne façon. Les histoires sont toujours les mêmes, oui, ce sont les détails qui changent. »

Pour le scénariste Evan Goldberg, qui co-écrit la plupart des projets avec Seth Rogen, il ne fait aucun doute que leur idée folle allait fonctionner. « Avec les autres films je n’étais pas certain, mais Superbad j’étais certain que ça marcherait. Je n’avais jamais dit ça jusqu’à aujourd’hui parce que les gens auraient dit que j’étais un con. »

Est-ce qu'il y a une recette pour faire une bonne comédie? « Les gens veulent entendre le mot « cock » le plus souvent possible. Et on leur donne ce qu'ils demandent. »

Quelque chose que vous rêvez d'écrire? « C’est déjà fait. Pineapple Express, c’était ça. Hum... The Preacher? Une bande-dessinée que j’aimerais bien adapter avec Seth, j’aimerais beaucoup faire ça. Sinon, les autres projets... sont encore secrets, je ne peux pas t'en parler. »

Danny McBride, vedette de The Foot Fist Way, a un rôle important dans le film, celui de Red, le fournisseur de Saul, incarné par James Franco. « Quand j’ai reçu le scénario? J’étais très excité, mais déçu de voir que mon personnage mourrait après cinq minutes dans le film... heureusement, ce n’est pas le cas. » Et comment c'est de mourir à l'écran? « C’était vraiment incroyable! J’ai essayé de me pratiquer à mourir un peu chaque jour, mais c’était bien de pouvoir le faire pour vrai. Et de revenir après. »

Pour ceux que ça intéresse, Seth Rogen a passé quelques minutes (et devant nous) seulement sur le tapis rouge en ne parlant qu'aux réseaux de télévision, majoritairement américains, qui étaient massés devant le cinéma Impérial.

Le film Ananas express prend l'affiche le 6 août prochain.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.