actualité
Vendredi 27 juillet 2007 à 05h00

Nouveautés : Les Simpson prennent d'assaut le grand écran

Photo Par Karl Filion
Une scène de Les Simpson : Le film

Voici les nouveautés de la semaine :

The Simpsons Movie (Les Simpson : Le film) - États-Unis - 87 min.

Réalisé par David Silverman. Avec les voix québécoises de Hubert Gagnon, Béatrice Picard.

En déversant négligemment les excréments du cochon qu'il a adopté dans le lac de Springfield, Homer provoque une catastrophe écologique qui force le président américain Arnold Schwarzenneger à décréter la quarantaine immédiate du patelin. Sur le point d'être lynchée par les habitants aux abois, la famille Simpson parvient à s'échapper du dôme de verre qui emprisonne Springfield et à prendre la route de l'Alaska. Peu après leur installation la-bas, les Simpson apprennent que le gouvernement s'apprête à anéantir Springfield. Bien que Homer s'oppose à toute intervention, Marge décide de voler au secours de ses amis et voisins, en compagnie de Maggie, Lisa et Bart, ce dernier amèrement déçu par son paternel.

Sunshine (Les derniers rayons du soleil) - Grande-Bretagne - 107 min.

Réalisé par Danny Boyle. Avec Cilian Murphy, Chris Evans.

En 2057, le soleil n'est plus qu'une lueur dans le ciel, et la terre, le théâtre stérile d'un hiver sans fin. Depuis de longs mois déjà, huit astronautes sont en route vers l'astre solaire, à bord du vaisseau Icare II. Leur mission: bombarder l'étoile au moyen d'une charge radioactive puissante afin de la rallumer. À quelques semaines du but, l'équipage reçoit un signal d'Icare 1, disparu mystérieusement quelques années plus tôt sans avoir pu atteindre sa cible. Au terme de houleuses délibérations, l'équipage remet son sort entre les mains de Capa, le physicien, qui suggère qu'on parte à la recherche du vaisseau perdu.

Taxi 4 - France - 113 min.

Réalisé par Gérard Krawczyck. Avec Sami Naceri, Frédéric Diefenthal.

À la suite de l'évasion par sa faute d'un dangereux braqueur de banques belge, le maladroit policier Émilien est viré du commissariat de Marseille. Déterminé à réparer son erreur, l'ex-flic, dont l'épouse est absente en raison d'une mission secrète, demande à Daniel, chauffeur de taxi amateur de vitesse, de s'occuper de son fils. Mais Daniel, qui a lui aussi la garde de son gamin en l'absence de sa conjointe Lily, retenue à Paris, dépose les deux gamins chez son beau-père. S'amorce pour les camarades une course folle sur les traces du Belge, lequel est accompagné d'une mystérieuse brunette dont l'allure athlétique leur paraît familière. Parallèlement, le commissaire Gibert et son équipe, ignorant tout de l'initiative d'Émilien, ont à leur tour repéré le rusé malfrat.

No Reservations (Table pour trois) - États-Unis - 101 min.

Réalisé par Scott Hicks. Avec Catherine Zeta-Jones, Aaron Eckhart.

À la mort de sa soeur, Kate, chef réputée d'un grande table de Manhattan, recueille chez elle sa nièce de neuf ans, Zoe. Inconsolable et repliée sur elle-même, l'enfant refuse de s'alimenter, ce qui tourmente sa tante célibataire, excessivement maladroite sur le plan des émotions, mystère que son psychologue tente en vain de percer. À son retour au restaurant après un congé familial d'une semaine, Kate est consternée d'apprendre que la propriétaire a embauché un nouveau sous-chef, Nick, sans la consulter. Elle l'est encore davantage lorsqu'elle découvre que ce bohème jovial tient en haute estime la gastronomie italienne. Aux antipodes sur tous les tableaux, se pourrait-il que leur terrain d'entente passe par la petite Zoe?

La faute à Fidel - France - 98 min.

Réalisé par Julie Gavras. Avec Nina Kervel-Bey, Julie Depardieu.

Tout comme sa gouvernante, une Cubaine qui a fui le régime de Castro, Anna, 9 ans, voit d'un mauvais oeil le séjour chez elle de la soeur de son père, veuve d'un communiste espagnol tué par le régime franquiste. Nous sommes en 1970. Le tragique événement a transformé Fernando, avocat prospère, et Marie, journaliste pour un magazine féminin, et provoqué leur voyage au Chili. À son retour, le couple vend sa luxueuse maison et s'installe dans un appartement où passent, jour et nuit, de nombreux militants. Négligée par ses parents, Anna regrette sa vie douillette et paisible d'autrefois.

Rescue Dawn (Secours à l'aube) - États-Unis - 125 min.

Réalisé par Werner Herzog. Avec Christian Bale, Steve Zahn.

En 1966, les États-Unis, en guerre avec le Vietnam, bombardent secrètement le Laos, pays voisin. L'avion de Dieter Dengler, un immigrant allemand devenu pilote de chasse dans l'armée américaine, s'y écrase dès sa première mission. Capturé par des guerrilleros, le jeune soldat est transporté jusqu'à un camp de prisonniers de guerre où se trouvent déjà deux autres Américains. Bientôt, Dengler envisage de s'évader, malgré que les autres captifs tentent de l'en dissuader. Après deux ans de mauvais traitements, les Américains parviennent enfin à échapper à leurs tortionnaires. Ils réalisent toutefois rapidement qu'ils ne sont pas au bout de leur peine, la traversée de la jungle laotienne s'avérant des plus périlleuses.

I Know Who Killed Me - États-Unis - 106 min.

Réalisé par Chris Siverston. Avec Lindsay Lohan, Julia Ormond.

Un soir, Aubrey Fleming disparaît sans laisser de traces. Deux semaines plus tard, la jeune étudiante est retrouvée, blessée, inconsciente. À son réveil à l'hôpital, elle ne reconnaît pas ses parents, ses amis, ses proches, et prétend s'appeler Dakota Moss. Pire: la jeune femme affirme avoir été enlevée par un sadique, lequel tiendrait encore Aubrey captive. Imperturbable devant sa ressemblance physique avec la «disparue», Dakota semble toutefois ignorer qu'elle porte le nom donnée par Aubrey à l'héroïne d'une de ses histoires écrites dans le cadre de son cours d'anglais...

Café Transit - Iran, France - 105 min.

Réalisé par Kambuzia Partovi. Avec Fereshteh Sadre Orafaei, Parviz Parastui.

À la mort de son mari, Reyhan, mère de deux fillettes, refuse d'épouser son beau-frère Nasser qui, selon la tradition, est censé prendre la famille du défunt sous son aile. Désireuse d'affirmer son indépendance, la jeune femme décide plutôt de reprendre les opérations du relais routier de son mari, situé tout près de la frontière turque. Bientôt, sa volonté de fer et ses grands talents culinaires attirent au café de nombreux et fidèles clients. Parmi eux, Zackario, un camionneur grec, s'attache de plus en plus à Reyhan et à ses enfants. Voyant que le restaurant de sa belle-soeur concurrence sérieusement le sien, en plus de sevrir d'asile secret à une fugueuse russe, Nasser tente de lui mettre des bâtons dans les roues.

Bénis par le feu - Argentine, Espagne - 194 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Tristan Bauer. Avec Gaston Pauls, Pablo Ribba.

Apprenant qu'Alberto, son ex-compagnon d'armes au cours de la guerre des Malouines, a tenté de se suicider, Esteban, journaliste de Buenos Aires, accourt à son chevet. À Martha, l'épouse d'Alberto, il raconte les terribles épreuves qu'ils ont traversées, plus de vingt ans auparavant, auprès de Juan, un autre conscrit. Combattant dans des conditions extrêmes, les trois soldats, alors âgés de 18 ans, avaient développé une complicité et une amitié solides. Mais au cours de l'assaut final des Anglais, Juan meurt dans les bras d'Esteban et Alberto subit d'affreuses blessures. Deux décennies plus tard, ces retrouvailles impromptues sont l'occasion pour Esteban d'aller dans les îles faire un douloureux pèlerinage.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.