actualité
Vendredi 8 septembre 2006 à 04h00

Nouveautés : La vie secrète des gens heureux

Photo Par Karl Filion
Catherine de Léan et Marc Paquet dans La vie secrète des gens heureux

Voici les nouveautés de la semaine :

La vie secrète des gens heureux - Québec - 101 min.

Réalisé par Stéphane Lapointe. Avec Gilbert Sicotte, Marc Paquet.

La famille Dufresne est une famille parfaite. Bien en vue socialement, Bernard est un «success story» ambulant, directeur d'une prospère entreprise d'alimentation, homme d'affaires réputé. Solange, sa femme, est enseignante en sabbatique et championne de quiz télévisé. Leur fille Catherine vient de quitter pour vivre à Londres pour y pratiquer la médecine. Bref, le bonheur semble leur sourire à pleines dents. Sauf que... Sous le même toit vit aussi Thomas, leur fils de 25 ans, étudiant en architecture, qui depuis un moment, semble traverser une période sombre. Mal dans sa peau, il n'a pas eu de petite amie depuis une éternité. Et à quelques semaines de l'obtention de son diplôme, le fait qu'il ait perdu la motivation pour tout est quelque peu inquiétant. Contre toute attente, voilà qu'un beau jour, Thomas rencontre Audrey par hasard. Il en tombe amoureux. La jeune femme lui redonne la fougue qu'il avait perdu et l'inspiration inespérée pour terminer son projet d'études. Mais voilà que l'arrivée de cette femme vient tout bouleverser dans la vie de la famille. Cela ne se passera pas aussi mal qu'on pourrait l'imaginer... Ce sera pire. Et la comédie romantique de basculer lentement vers une tragédie... belle et cruelle.

Hollywoodland (Hollywoodland) - États-Unis - 126 min.

Réalisé par Allen Coulter. Avec Adrian Brody, Diane Lane.

Los Angeles, 1959. Alors qu'il s'enlise dans une enquête routinière, le détective privé Louis Simo reçoit de la mère de George Reeves, le comédien qui campe Superman au petit écran, la mission de prouver que la mort de ce dernier est la conséquence d'un meurtre. Et non pas d'un suicide, conclusion à laquelle les autorités en sont venues après examen rapide des circonstances. Or, les indices accréditant la thèse de l'assassinat sont nombreux et Simo, jeune père divorcé, frappe à toutes les portes dans l'espoir de la valider. Sur la liste des suspects (fiancée, rivaux, etc.), un nom revient constamment: Toni Mannix, maîtresse de Reeves, qui entretenait l'acteur. Au gré de son enquête, le privé découvre un monde de duplicité et d'opportunisme à la violence duquel il n'était pas préparé.

The Protector (L'honneur du dragon) - Thaïlande - 94 min.

Réalisé par Prachya Pinkaew. Avec Tony Jaa, Petchthai Wongkamlao.

Élevé parmi les éléphants dans la jungle thaïlandaise, Kham, devenu expert en arts martiaux, a toujours conservé son amour des animaux. De sorte que lorsqu'un gang de trafiquants australiens s'empare d'un de ses éléphants et du petit de ce dernier, le jeune homme n'hésite pas à faire le voyage jusque là-bas pour les sauver. À Sydney, Kham fait la rencontre de deux compatriotes, un policier et une prostituée, qui l'aident à retrouver la trace des malfaiteurs commandités par la puissante Madame Rose.

Quinceañera (Quinceañera) - États-Unis - 90 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Richard Glatzer et Wash Westmoreland. Avec Emily Rios, Jesse Garcia.

Quelques mois avant la fête de Quinceanera, rite catholique mexicain soulignant les 15 ans d'une adolescente, Magdalena découvre qu'elle est enceinte. Apprenant la nouvelle, son père, un pasteur sévère, la chasse de la maison. Elle trouve refuge chez son grand-oncle Tomas, qui occupe depuis des années une modeste demeure récemment acquise par un couple de riches homosexuels. Le vieil homme héberge aussi son neveu Carlos, un adolescent rebelle rejeté par son père, qui voit d'un mauvais oeil l'arrivée de sa cousine. Tandis que Carlos devient l'amant des deux propriétaires, l'ami de coeur de Magdalena se montre de plus en plus distant. Dans la foulée des événements, Tomas apprend qu'il est expulsé.

The Covenant (Le pacte) - États-Unis - 97 min.

Réalisé par Renny Harlin. Avec Steven Strait, Sebastian Stan.

L'adolescent Caleb et ses trois meilleurs amis font la pluie et le beau temps sur le campus d'une école privée très huppée de la Nouvelle-Angleterre, où s'amorce la nouvelle année scolaire. De leurs ancêtres, qui ont fondé la colonie d'Ipswich en 1692, les quatres élèves ont hérité des pouvoirs surnaturels leur permettant d'effectuer divers exploits hors du commun. L'ennui, c'est qu'à chaque fois qu'ils utilisent leurs pouvoirs, ils vieillissent prématurément. Pourtant, la tentation d'y recourir est grande pour ces adolescents avides de sensations fortes. Par ailleurs, pour préserver le secret ancestral de leurs familles, Caleb et ses copains ont fait un pacte de silence, qui sera toutefois compromis par l'arrivée à l'école d'un autre descendant des colons d'Ipswich.

The Secret Life of Words (La vie secrète des mots) - Espagne - 112 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Isabel Coixet. Avec Sarah Polley, Tim Robbins.

Son patron l'ayant forcée à prendre quelques semaines de vacances, Hanna, une jeune ouvrière sourde et très réservée, séjourne dans un village côtier irlandais. Son repos s'avère toutefois de courte durée. En effet, grâce à un concours de circonstances, la jeune femme propose ses services comme infirmière pour prendre soin de Josef, un ouvrier d'une plate-forme pétrolière qui a été gravement brûlé et rendu temporairement aveugle en voulant sauver un collègue pris dans les flammes. Le blessé étant intransportable, Hannah doit se rendre sur la plate-forme, où quelques ouvriers attendent la reprise des opérations. Entre l'infirmière et son patient, une relation de confiance se tisse peu à peu, favorisant la révélation de troublants secrets.

Nestor et les oubliés - Québec - 75 min.

Réalisé par Benoît Pilon.

Dans les années 1940 à 1960 au Québec, les mères célibataires étaient forcées de donner leur bébé en adoption. C'est ainsi que le destin de Louis-Joseph Hébert, alias Nestor, s'est retrouvé lié à celui des centaines d'enfants abandonnés qu'on appellera «les orphelins de Duplessis». Depuis plusieurs années, Nestor et ses compagnons d'infortune mènent un combat quotidien afin d'obtenir, auprès du gouvernement, réparation pour les nombreux sévices physiques et abus sexuels dont il ont été victimes pendant leur enfance, aux mains des prêtres. Alors qu'il visite les vestiges de l'orphelinat d'Huberdeau, en compagnie de son ami Émile Quenneville, l'irréductible Nestor raconte son dur parcours pour retrouver sa dignité perdue.

Les résumés proviennent de Mediafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.