actualité
Vendredi 17 novembre 2006 à 04h00

Nouveautés : La vengeance, James Bond et Les enfants de choeur

Photo Par Karl Filion
Marc Béland dans le Guide de la petite vengeance

Voici les nouveautés de la semaine :

Guide de la petite vengeance - Québec - 104 min.

Réalisé par Jean-François Pouliot. Avec Marc Béland, Michel Muller.

Bernard, comptable à la bijouterie Vendôme, est en instance de divorce et au seuil du «burnout». Il fait un matin la connaissance de Robert, un hurluberlu sympathique qui, ayant autrefois occupé le même poste, dans le même établissement, lui fait prendre conscience du harcèlement psychologique dont il est victime de la part du détestable propriétaire. Il n'en faut pas plus pour que Bernard se laisse tenter par la proposition de son nouvel ami, laquelle consiste à affliger leur bourreau d'une série de petits malheurs culminant sur le cambriolage de son commerce. Tandis que Bernard tente de reconquérir son ex-épouse, qui a la garde de leur fille, Robert, installé chez lui afin de mieux se préparer au jour J, provoque des incidents qui témoignent d'un état psychologique inquiétant.

Casino Royale (Casino Royale) - Grande-Bretagne, États-Unis - 144 min.

Réalisé par Martin Campbell. Avec Daniel Craig, Eva Green.

Ayant abattu froidement un marchand d'armes qui transigeait avec un réseau de terroristes, l'agent secret James Bond est blâmé en raison de ses méthodes trop musclées. Sa supérieure le laisse néanmoins poursuivre son enquête visant à éliminer la tête dirigeante de ce réseau. Cette mission amène l'agent 007 à faire échouer un attentat à la bombe à l'aéroport de Miami, causant du même coup la ruine du financier Le Chiffre, lié de près à la filière terroriste. Voulant se renflouer, celui-ci participe à une partie de poker à haut risque dans un casino. Grâce à des fonds fournis par Vesper Lynd, une représentante du trésor britannique, James Bond prend part à ce match dans le but de battre Le Chiffre pour ensuite le forcer à devenir informateur pour les services secrets.

Little Children (Les enfants de choeur) - États-Unis - 137 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Todd Field. Avec Kate Winslet, Patrick Wilson.

Sarah n'a pas la cote auprès des autres mères du jardin d'enfants où elle emmène sa fille tous les jours. Pour les épater, elle accepte d'aller demander son numéro de téléphone à Brad, le beau et jeune papa qui, plusieurs fois par semaine, vient au parc distraire ses deux fils. Leur conversation prend une tournure complice lorsque Sarah lui révèle ses véritables motifs et que, devant les témoins outrées, Brad l'embrasse tendrement. Au fil de l'été qui commence, les rapports timides de Sarah, malheureuse auprès de son riche mari, et Brad, écrasé par sa femme cinéaste, se muent en amitié, puis en une liaison torride, que les deux époux adultères tentent de vivre à l'insu des habitants du quartier, chamboulés du reste par la récente sortie de prison d'un voisin pédophile.

Happy Feet (Les petits pieds du bonheur) - États-Unis - 108 min.

Réalisé par George Miller. Avec les voix originales de Robin Williams, Elijah Wood.

Échappé par son père alors qu'il était encore dans son oeuf, le jeune manchot empereur Mumble est né différent des autres. Il n'arrive pas à chanter comme ses congénères, mais il sait par contre s'exprimer par la danse grâce à ses pieds agiles. Ce talent inhabituel, auquel se greffe une nature rebelle, font de lui un être marginal, vu d'un mauvais oeil par les anciens de la tribu à qui ses idées farfelues ne plaisent guère. En effet, Mumble croit pouvoir expliquer la disparition des bancs de poissons par l'intervention d'extraterrestres qui auraient envahi leurs territoires de chasse. Expulsé de la tribu pour hérésie, Mumble part à la recherche de ces êtres d'un autre monde, en compagnie de quelques petits pingouins enjoués rencontrés par hasard.

Let's Go to Prison (Allons en prison) - États-Unis - 89 min.

Réalisé par Bob Odenkirk. Avec Dax Shepard, Will Arnett.

Un criminel de carrière veut se venger du juge qui l'a condamné à maintes reprises. Lorsque le magistrat meurt subitement, le malfrat reporte sa colère sur le fils du défunt, d'abord en provoquant son arrestation puis en s'arrangeant pour être incarcéré dans la même prison que lui.

Fur : An Imaginary Portrait of Diane Arbus - Étas-Unis - 122 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Steven Shainberg. Avec Nicole Kidman, Robert Downey Jr.

New York, 1958. Diane Arbus, fille d'un riche fourreur, étouffe dans son rôle de mère attentionnée et d'assistante docile de son mari photographe. Intriguée par le nouveau locataire de l'appartement du dessus, elle monte un soir à sa rencontre, munie de l'appareil photo inutilisé que son époux lui a jadis offert. La porte s'ouvre sur Leonard Sweeney, un homme affligé d'une maladie très rare qui provoque chez lui une pilosité surabondante ainsi que des problèmes respiratoires. Au fil de leurs rencontres, auxquelles prend parfois part une faune hétéroclite de marginaux et d'individus difformes, Diane tombe sous le charme de cet homme cultivé et intelligent. Amoureux d'elle, celui-ci l'encourage à tout quitter pour se lancer dans une carrière en photographie.

For your Consideration - États-Unis - 86 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Christopher Guest. Avec Christopher Guest, Catherine O'Hara.

Sur le plateau de «Home for Purim», un mélodrame de Série B dans lequel elle campe une maman juive mourante, Marilyn Hack a vent d'une rumeur circulant dans Internet à l'effet que sa performance pourrait lui valoir une mise en nomination aux Oscars. Pour cette actrice médiocre de cinquante ans, qui rêve de gloire et n'en a récolté que de rares miettes, la nouvelle fait l'effet d'une bombe, à peine assourdie par une seconde rumeur, favorable cette fois à Victor Allan Miller et Callie Webb, qui dans le film jouent son mari et sa fille, respectivement. Aussitôt, le plateau s'emballe, les agents s'en mêlent et la presse «people» demande audience. Sous la pression de potentiels distributeurs, les scénaristes désarçonnés sont bientôt forcés d'adapter leur scénario et le cinéaste, de repenser son film.

Fast Food Nation - Grande-Bretagne, États-Unis - 114 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Richard Linklater. Avec Greg Kinnear, Catalina Sandino Moreno.

Lorsque les hauts dirigeants de la chaîne de restauration rapide Mickey apprennent que la viande de leur hamburger-vedette est contaminée, ils confient l'enquête à leur responsable du marketing, Don Anderson. Dans un établissement du Colorado, celui-ci fait la connaissance d'Amber, une jeune caissière idéaliste, puis visite un abattoir insalubre dont la main d'oeuvre est composée de sans-papiers mexicains. Débarquée clandestinement avec sa soeur et son petit ami, la malheureuse Sylvia y subit jour après jour le harcèlement sexuel de son patron. Pendant ce temps, Amber se joint à un groupe d'étudiants qui préparent une manifestation visant à arracher le bétail à son funeste destin.

D'autres films prennent l'affiche dès le mercredi 22 novembre.

Déjà Vu (Déjà vu) - États-Unis - 126 min.

Réalisé par Tony Scott. Avec Denzel Washington, Paula Patton.

L'agent fédéral Doug Carlin participe à l'enquête entourant l'explosion d'un traversier à la Nouvelle-Orléans, qui a fait plus de 500 victimes. Alors que la thèse de l'attentat terroriste se confirme, on découvre le cadavre d'une femme, Claire, que l'on croyait être une des passagères. Or, comme le décès a eu lieu une heure avant l'explosion, Doug en déduit qu'elle a été assassinée par l'auteur du sinistre. En étudiant les derniers instants de la vie de Claire au moyen d'une machine permettant de visualiser le passé, il parvient à identifier le terroriste, un homme frustré de ne pas avoir été admis dans les Marines. Épris de Claire et convaincu qu'il peut empêcher l'attentat, Doug décide, à ses risques et périls, d'utiliser la machine pour se projeter dans le passé.

The Fountain - États-Unis - 96 min.

Réalisé par Darren Aronofsky. Avec Hugh Jackman, Rachel Weisz.

Scientifique spécialisé dans les expériences sur le vieillissement, Tommy cherche désespérément un remède pour guérir sa femme Izzy, atteinte d'un cancer du cerveau en phase terminale. La jeune femme a par ailleurs mis en chantier un roman décrivant les aventures au pays des Mayas du conquistador Tomas, mandaté par la reine Isabelle pour trouver l'Arbre de Vie qui, selon la légende, assurerait la jeunesse éternelle. Au XXVIe siècle, ayant réussi à mettre la main sur cette convoitée fontaine de jouvence, Tommy, devenu Tom Creo, vit diverses aventures dans son véhicule spatial en forme de bulle translucide, tout en se remémorant sa vie avec sa chère Izzy, cinq siècles plus tôt.

Deck the Halls (À vos marques, prêts, décorez!) - États-Unis - 96 min.

Réalisé par John Whitesell avec Danny DeVito, Matthew Broderick.

Dans une banlieue tranquille d'une petite ville de la Nouvelle-Angleterre, un résident entre en conflit avec son voisin, qui projette d'installer une incroyable quantité de décorations de Noël sur sa maison, de façon à ce qu'on puisse la voir de l'espace.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.