actualité
Vendredi 7 août 2009 à 05h00

Nouveautés : G.I. Joe, Les grandes chaleurs, Un paradis d'enfer

Photo Par Karl Filion
Marie-Thérèse Fortin dans Les grandes chaleurs

Voici les nouveautés de la semaine :

Les grandes chaleurs - Québec - 99 min.

Réalisé par Sophie Lorain. Avec Marie-Thérèse Fortin, François Arnaud.

Juste avant de mourir, le mari de Gisèle a confessé lui avoir été infidèle. La travailleuse sociale de 52 ans continue toutefois d'ignorer que la maîtresse en question n'était autre que sa propre soeur Marjo, ce que ses jumeaux Louis et Louisette découvriront bien avant elle. En deuil, en colère et en perte de repères, Gisèle mettra un moment a réaliser que Yannick, qu'elle a connu dans le cadre de ses fonctions alors qu'il était enfant, et qui a le don de surgir partout où elle se trouve, cultive à son égard un amour interdit. Devant l'insistance de ce prétendant de vingt ans, elle finit par rendre les armes. Mais alors qu'elle s'épanouit au contact de son jeune amant, Gisèle prend peu à peu conscience du danger que représente cette liaison pour sa carrière.

G.I. Joe: Rise of Cobra (G.I. Joe : Le réveil du cobra) - États-Unis - 118 min.

Réalisé par Stephen Sommers. Avec Dennis Quaid, Sienna Miller.

Un commando d'élite de l'armée américaine connu sous le nom de G.I. Joe reçoit un ordre de mission très spécial: mettre en échec un marchand d'armes machiavélique déterminé à détruire la planète.

A Perfect Getaway (Un paradis d'enfer) - États-Unis - 97 min.

Réalisé par David Twohy. Avec Milla Jovovich, Steve Zahn.

Partis en quête d'une plage isolée et paradisiaque d'Hawaï, Cliff et Cydney, en voyage de noces, s'arrêtent sur la route dans l'intention de faire monter un jeune couple d'autostoppeurs à bord de leur véhicule. Mais le comportement de ceux-ci leur apparaît si étrange qu'ils décident de les laisser sur place. Peu de temps après, alors qu'ils poursuivent leur route à pied sur un sentier forestier, on leur apprend que deux meurtriers terrorisent la région, où ils ont déjà fait deux victimes. Leur angoisse monte d'un cran lorsqu'ils croisent Nick, un ancien militaire aux propos parfois violents, et sa compagne Gina, plutôt délurée. Cliff et Cydney en viennent vite à croire qu'il s'agit des assassins recherchés par la police.

Julie and Julia (Julie et Julia) - États-Unis - 122 min.

Réalisé par Nora Ephron. Avec Meryl Streep, Amy Adams.

New York, 2002. Démoralisée par son travail d'agente de réclamations pour une compagnie d'assurances, Julie Powell mitonne le soir venu de bons petits plats pour son conjoint qui rêve de la voir vaincre son sentiment d'échec. Lui vient ainsi l'idée de relever un défi: réaliser en 365 jours les 524 recettes contenues dans le livre "Mastering the Art of French Cooking", de son idole Julia Child, et documenter l'expérience dans un blogue. Paris, 1949. Afin de tromper son ennui, Julia Child, épouse d'un dipomate américain, s'inscrit à l'école de cuisine Le Cordon Bleu, où son talent exceptionnel aux fourneaux prend forme. Au point où deux ménagères françaises, en pleine rédaction d'un livre de recettes visant à démystifier la cuisine française aux Américains, lui passent le flambeau. L'ouvrage, qui naîtra au prix d'un long labeur et de multiples reports, la rendra célèbre.

Paper Heart - États-Unis - 88 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Nicholas Jasenovec. Avec Charlyne Yi, Michael Cera.

Avec la complicité de son ami Nicholas, documentariste professionnel, l'humoriste et musicienne Charlyne Yi, qui ne croit pas en l'amour, enquête à travers les États-Unis sur l'expérience qu'ont les gens de ce sentiment. Peu après le début du tournage, elle fait la connaissance d'un ami de Nicholas, l'acteur Michael Cera. Celui-ci se met à flirter avec Charlyne, jusqu'à lui faire une cour timide mais assidue, par courriel ou en visitant les lieux de tournage du film. Si bien que le jeune acteur devient lui aussi partie prenante du documentaire, dans lequel on voit Charlyne s'attacher à lui et, chemin faisant, remettre en question, non sans difficulté, son cynique postulat de départ. Le besoin grandissant d'intimité des deux amoureux vient cependant en conflit avec le film de Nicholas, qui insiste pour les filmer sans discontinuer.

Louise-Michel - France - 94 min.

Réalisé par Benoît Delépine, Gustave Kervern. Avec Yolande Moreau, Bouli Lanners.

En arrivant un beau matin sur leur lieu de travail, des ouvrières d'une usine de Picardie ont la surprise de leur vie en constatant qu'il ne reste plus que les quatre murs de l'endroit, la machinerie qu'elles opéraient ayant disparu au milieu de la nuit. Indignée, Louise, une femme bourrue et analphabète, sort de son mutisme habituel pour suggérer à ses compagnes de travail de faire assassiner le patron. La proposition fait l'unanimité. Louise fait ainsi appel aux services d'un étrange tueur à gages, Michel. Celui-ci n'est en fait que le gardien d'un parc à maisons mobiles, qui fait accomplir les sales besognes par des personnes sur le point de mourir. Après qu'il eut par étourderie fait abattre un riche industriel nullement impliqué dans la fermeture, Louise décide d'accompagner Michel à Bruxelles, là où, pense-t-elle, se trouve son odieux ex-patron. Le curieux tandem n'est pas au bout de ses peines.

Thirst - Corée - 134 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Park Chan-wook. Avec Song Kang-ho, Kim Ok-vin.

Sang-hyun, un prêtre à la dévotion inébranlable, se porte volontaire pour tester sur lui-même un vaccin devant permettre l'éradication d'un virus mortel. Mais l'expérience, en sol africain, tourne mal. À la différence des quarante-neuf autres cobayes, morts dans la douleur, le jeune homme d'Église ressuscite après un bref trépas. De retour au Japon, où il passe à tort ou à raison pour un guérisseur, Sang-hyun se découvre une aversion pour la lumière du jour et un goût inédit pour le sang humain. Après avoir sauvé la vie d'un ami d'enfance mourant d'un cancer, la mère de ce dernier lui témoigne sa reconnaissance en l'invitant chez elle où il fait la connaissance de Tae-ju, sa bru. Son attirance pour la jeune femme maltraitée par sa belle-famille est irrésistible, et de toute évidence partagée. Mais à peine ont-ils consommé l'acte que Sang-hyun lui confie l'inavouable: il est un vampire.

Tokyo Sonata - Japon - 119 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Kiyoshi Kurosawa. Avec Teruyuki Kagawa, Kyoko Koizumi.

Cadre depuis plusieurs années dans une entreprise de Tokyo, Ryuhei Sasaki plonge dans un profond désarroi à l'annonce de son congédiement. Incapable d'annoncer la nouvelle à son épouse, l'homme de quarante-six ans feint au contraire un emploi du temps chargé afin qu'elle ne se doute de rien. Près d'une soupe populaire, il croise Kaneko, un ancien camarade d'école qui se révèle être lui aussi nouveau chômeur. D'abord impressionné par la superbe de son ami, Sasaki ne tarde pas à discerner chez lui un profond déni dans lequel il menace lui-même de plonger. Pendant ce temps, Megumi, sa femme, glisse lentement vers la dépression. Les deux enfants du couple cultivent eux aussi un jardin jonché d'épines. En effet, Kenji, le benjamin, prend clandestinement des leçons de piano et Takashi, l'aîné, semble de moins en moins enclin à rentrer au domicile familial.

Note by Note : The Making of Steinway L1037 - États-Unis - 81 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ben Niles.

Dans le quartier de Queens à New York, les employés de la compagnie Steinway s'apprêtent à entreprendre la fabrication d'un nouveau modèle de piano à queue, le Steinway L1037, d'une longueur de neuf pieds. De la transformation du bois brut jusqu'à la livraison sur scène, le processus de fabrication sera documenté en entier, et commenté par des artisans et des pianistes de renom.

Les pieds dans le vide - Québec - 105 min.

Dès le mercredi 12 août.

Réalisé par Mariloup Wolfe. Avec Guillaume Lemay-Thivierge, Éric Bruneau.

Charles, propriétaire d'un centre de parachutisme, passe le plus clair de son été entre ciel et terre avec ses jeunes et téméraires amis Rafaël et Manu. Le premier est un casse-cou qui rêve de devenir pilote, alors que la seconde veille sur sa mère atteinte d'un cancer. L'amitié du groupe, auquel se greffent un pleutre et un gay refoulé, est mise à rude épreuve lorsque Charles s'éprend de Manu. Laquelle a déjà eu une liaison avec Rafaël. Devant le comportement de plus en plus irresponsable de ce dernier, Charles lui interdit de sauter. En mal de sensations fortes, Rafaël le supplie de l'inclure dans une activité illégale que Charles et d'autres parachutistes d'expérience organisent chaque année: sauter du haut d'un édifice du centre-ville de Montréal.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.