actualité
Vendredi 1 novembre 2013 à 07h00

Nouveautés : Ender's Game

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Asa Butterfield et Hailee Steinfeld dans Ender's Game

Voici les nouveautés de la semaine.

Ender's Game (La stratégie Ender) - Film d'aventures de science-fiction - 114 minutes.

Réalisé par Gavin Hood. Avec Asa Butterfield, Harrison Ford.

Depuis l'attaque sanglante des Doryphores, qui a fait des millions de morts il y 50 ans, l'humanité se prépare à une nouvelle tentative d'invasion extraterrestre en recrutant, parmi les enfants, ceux qui démontrent les plus grandes capacités. Andrew Wiggin est l'un de ces enfants. Rapidement promu au sein de l'École de guerre, il s'entraîne et obtient des résultats impressionnants. C'est sur lui que le Colonel Graff va compter afin de mener les troupes humaines vers la planète des Doryphores. Si, bien sûr, il réussit toutes les étapes de sa formation, qui passe par un jeu de stratégie en apesanteur et par des simulateurs de combat.

Free Birds (Mission Dindons) - Film d'animation - 92 minutes.

Réalisé par Jimmy Hayward. Avec les voix de Owen Wilson, Woody Harrelson.

Reggie est différent des autres dindons de son clan. Aucun d'entre eux ne le croit lorsqu'il dit que les fermiers les engraissent pour les manger le temps venu. Au moment de l'Action de grâce, Reggie est choisi par le Président et est gracié. Alors qu'il habite maintenant dans la confortable demeure présidentielle, il est enlevé par un dindon du nom de Jake qui l'oblige à le suivre dans une machine à voyager dans le temps et de se rendre jusqu'à la première Action de grâce américaine pour convaincre les humains de l'époque de ne pas faire des dindes le mets principal de cette fête.

Last Vegas (Virée à Vegas) - Comédie - 107 minutes.

Réalisé par Jon Turteltaub. Avec Morgan Freeman, Robert De Niro.

Billy, Paddy, Archie et Sam sont amis depuis 60 ans. Alors qu'il est sur le point de se marier avec une femme qui a moins de la moitié de son âge, Billy invite ses trois comparses à Las Vegas pour un enterrement de vie de garçon. Archie est heureux d'avoir enfin de la liberté et Sam ne pense qu'à s'envoyer en l'air. Il n'y a que Paddy qui hésite, de peur d'envenimer la situation qui est déjà tendue avec Billy. Le quatuor décide malgré tout de se réunir et de faire les 400 coups au casino et dans les discothèques.

Chasse au Godard d'Abbittibbi - Drame - 100 minutes.

Réalisé par Éric Morin. Avec Sophie Desmarais, Martin Dubreuil.

Décembre 1968, Rouyn-Noranda. Un grand cinéaste français vient d'arriver en ville afin de donner la parole à ceux qui d'habitude se taisent. Grâce à la vidéo, une technologie nouvelle et pratique, une équipe de tournage se forme autour d' un Montréalais de passage avec le grand cinéaste, Paul. Avec lui, Marie et son copain Michel rencontrent les étudiants, les bûcherons, les mineurs et les femmes de la région pour leur poser des questions sur une variété de sujets sociaux. Ce contact éveille Michel aux idées révolutionnaires, tandis que Marie rêve de voyager et s'entiche de Paul.

Dallas Buyers Club - Drame - 117 minutes.

À Montréal seulement.

Réalisé par Jean-Marc Vallée. Avec Matthew McConaughey, Jared Leto.

Ron Woodroof est un cowboy du Texas qui est diagnostiqué sidéen dans les années 1980. Quand les médecins lui annoncent qu'il ne lui reste pas plus d'un mois à vivre, Woodroof refuse le diagnostic et décide de se battre contre la maladie. Comme les médicaments qu'on lui offre à l'hôpital ne donnent pas des résultats satisfaisants, le cowboy se rend jusqu'au Mexique pour obtenir des drogues plus efficaces. En cours de route, il rencontre Rayon, un travesti, lui aussi atteint du VIH, avec qui il s'engage dans une entreprise de contrebande de médicaments pour soigner les malades à leur façon.

12 Years a Slave - Drame biographique - 134 minutes.

À Montréal seulement.

Réalisé par Steve McQueen. Avec Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender.

1841. Solomon Northup vit paisiblement avec sa famille dans le Nord-Est américain. Un jour, il est engagé par un cirque ambulant pour jouer du violon dans un spectacle de passage à Washington. Le lendemain, à son réveil, il est enchaîné, battu, puis déporté dans le Sud, où il est vendu comme esclave. Obligé de taire sa véritable identité afin de ne pas être exécuté, il travaille fort et démontre de grandes capacités qui étonnent ses maîtres. L'un d'eux, Maître Epps, est toutefois méfiant à son endroit. Voyant parfois l'opportunité d'avertir ses proches de sa situation, il doit cependant manoeuvrer avec prudence afin de ne pas être pris.

Diana - Drame sentimental - 113 minutes.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Oliver Hirschbiegel. Avec Naomi Watts, Naveen Andrews.

La princesse Diana est séparée depuis près de deux ans et elle aimerait voir ses fils plus souvent. Elle passe son temps à recueillir de l'argent pour des oeuvres de bienfaisance et à faire du jogging. En visitant un proche à l'hôpital, elle fait la connaissance d'un médecin pakistanais. Avec son goût pour le jazz, le football et le fast-food, Hasnat Kahn a très peu en commun avec Lady Di. Mais entre les deux, c'est le coup de foudre. L'horaire chargé de la princesse du peuple n'est toutefois pas propice à la naissance d'une histoire d'amour, encore moins l'omniprésence de paparazzis.

Le cosaque et la gitane - Documentaire - 77 minutes.

À Montréal seulement.

Réalisé par Nadine Beaudet.

Des communautés ukrainiennes se sont installées en Abitibi en 1915 pour fuir la guerre. Deux de ces immigrés se rappellent de leur enfance, des horreurs de la Seconde Guerre mondiale en Europe et du travail à la mine. Le Père Chayka exerce un travail de mémoire, visitant des cimetières pour ne pas que le passé soit oublié à tout jamais. Régine Gabrysz vit avec les fantômes de gens décédés, pensant continuellement à eux lors de ses marches en forêt. Tous les deux, ils tentent de garder leur langue, leurs coutumes et leur foi vivantes.

Our Man in Tehran - Documentaire historique - 86 minutes.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Larry Weinstein, Drew Taylor.

À la fin des années 70, le peuple iranien proteste massivement pour forcer le chah Mohammad Reza Pahlavi à quitter le pouvoir, donnant désormais son appui à l'ayatollah Rouhollah Khomeini. L'insurrection mène à la révolution iranienne de novembre 1979 et à l'assaut contre l'ambassade américaine de Téhéran. Dans la tourmente, six diplomates américains réussissent à prendre la fuite et se réfugient dans la demeure de l'ambassadeur canadien Ken Taylor. Conjointement avec la Maison-Blanche et les services secrets américains, le gouvernement canadien joue alors un rôle déterminant dans la délicate opération devant ramener les six travailleurs de l'état au bercail.

About Time (À travers le temps) - Comédie romantique - 123 minutes.

À Montréal seulement.

Réalisé Richard Curtis. Avec Domhnall Gleeson, Rachel McAdams.

Le jour de ses 21 ans, Tim apprend que, comme tous les hommes de sa famille, il a la capacité de voyager dans son passé et de le modifier à sa guise. Malgré les multiples possibilités qui s'offrent soudainement à lui, le jeune homme décide de n'utiliser son don que dans l'unique but de trouver le grand amour. Sa quête prend tout son sens le jour où il fait la rencontre de Mary. Tim emploie dès lors ses pouvoirs pour leur assurer une vie de bonheur à tous les deux. Mais au fil des retours en arrière, Tim prend conscience que certains revers ne peuvent être effacés.

All the Wrong Reasons - Comédie - 119 minutes.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Gia Milani. Avec Karine Vanasse, Cory Monteith.

Toujours affectée par un traumatisme de son passé, Kate refuse le moindre contact physique. Elle passe son existence recluse à regarder des caméras de surveillance dans un magasin à grande surface. Son mari gérant se sent délaissé, trouvant réconfort auprès d'une employée qui tire le diable par la queue avec son jeune enfant. La seule personne qui puisse comprendre Kate est Simon, un manchot dépressif qui tente de redevenir le pompier qu'il était avant son accident au bras. Les deux âmes blessées tenteront de palier le manque qui les afflige en voyant leur vie autrement.

The Broken Circle Breakdown (Alabama Monroe) - Drame - 112 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Félix van Groeningen. Avec Johan Heldenbergh, Veerle Baetens.

Tout semble aller pour le mieux dans la vie d'Elise et Didier. En plus de donner naissance à leur premier enfant, leur groupe de musique bluegrass connaît de plus en plus de succès et la petite famille compte élire bientôt domicile dans une magnifique maison de campagne. Le couple est toutefois confronté au cauchemar de tout parents lorsque la petite Maybelle trépasse suite à un long combat contre le cancer. Après les funérailles, rien n'est plus pareil. Malgré les efforts de Didier, Elise n'arrive pas à reprendre une vie normale. La blessure ne cicatrise pas, et pourrait bien avoir raison de leur union.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Vendredi 1 novembre 2013 à 00h01) Treize ans et moins
ENTREVUE (Jeudi 31 octobre 2013 à 15h59) Jean-Marc Vallée parle de Dallas Buyers Club
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 31 octobre 2013 à 08h42) Respect
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 30 octobre 2013 à 14h27) Émotions fortes
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 30 octobre 2013 à 11h21) Front de Libération de la Dinde
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.