actualité
Vendredi 13 août 2010 à 05h00

Nouveautés : Eat Pray Love et The Expendables

Photo Par Karl Filion
Sylvester Stallon, Jason Statham et Randy Couture dans The Expendables

Voici les nouveautés de la semaine.

The Expendables (Les sacrifiés) - États-Unis - 104 min.

Réalisé par Sylvester Stallone. Avec Sylvester Stallone, Jason Statham.

Un groupe de mercenaires, mené par le vétéran Barney Ross, accepte un contrat visant à détrôner un tyran installé sur une petite île d'Amérique du Sud, le Général Garza. Après avoir d'abord refusé l'assignation, Ross revient sur sa décision à cause d'une femme, la fille du dictateur, qui souhaite un retour aux libertés civiles. Ross sait que les choses ne sont pas aussi simples. Son fidèle acolyte Lee Christmas le rejoint de sa quête, tout comme Yin Yang, Toll Road et Hale Ceasar. Mais un ancien membre de l'escouade, exclu du groupe à cause d'un problème de comportement, s'est associé à l'homme qui gère véritablement l'île.

Eat Pray Love (Mange prie aime) - États-Unis - 143 min.

Réalisé par Ryan Murphy. Avec Julia Roberts, Javier Bardem.

Liz a tout pour être heureuse : un mari qui l'aime à la folie, une carrière qui ferait des jaloux et la maison de ses rêves. Elle sent cependant un manque dans son existence. Après un divorce houleux et une idylle avec un homme plus jeune, elle décide de mettre sa vie sur la glace pendant une année pour voyager. Tout d'abord, direction l'Italie, où il est possible de se reposer et de bien manger. Puis l'Inde afin de prier et apprendre à se pardonner. Finalement Bali, où les mots « famille » et « amour » prendront une nouvelle signification.

Scott Pilgrim vs. the World (Scott Pilgrim vs. le monde) - États-Unis - 112 min.

Réalisé par Edgar Wright. Avec Michael Cera, Mary Elizabeth Winstead.

À Toronto, le jeune Scott Pilgrim, 23 ans, guitariste dans un groupe rock, sort avec une adolescente de 17 ans, Knives Chau. Tout va bien dans sa vie jusqu'à ce qu'il fasse la rencontre de Ramona Flowers, une New-Yorkaise aux cheveux colorés fraîchement débarquée dans la région. C'est le coup de foudre. Mais les choses ne sont pas simples : pour gagner le coeur de la belle, il doit affronter ses sept anciens petits-amis, qui ont développé des pouvoirs mystiques spéciaux de toutes sortes. Une lutte épique s'amorce alors pour gagner l'amour de la fille de ses rêves.

Trois temps après la mort d'Anna - Québec - 87 min.

Réalisé par Catherine Martin. Avec Guylaine Tremblay, François Papineau.

Lorsque sa fille, une jeune violoniste talentueuse, est assassinée dans son appartement, Françoise amorce un difficile processus de deuil. Désespérée, elle se rend à Kamouraska, dans la maison héritée de ses ancêtres maternels, où elle se retrouve seule avec sa peine. Décidée à mourir, elle s'abandonne dans la forêt. Mais est sauvée in extremis par un homme, Édouard, qui passait par là. Amis à l'adolescent, François et Édouard revivent l'amour perdu de leur jeunesse. Cette rencontre inattendue et les souvenirs de sa mère et de sa grand-mère décédées permettront à Françoise de retrouver le goût à la vie.

Mesrine : L'instinct de mort - France - 114 min.

Réalisé par Jean-François Richet. Avec Vincent Cassel, Roy Dupuis.

À son retour de la guerre d'Algérie, Jacques Mesrine vit de petits boulots pour gagner de l'argent, malgré les efforts de ses parents pour lui dénicher un emploi convenable. Lors d'une escapade en Espagne, il rencontre Sophia, qu'il épouse lorsqu'elle tombe enceinte. Plus tard, Mesrine quitte la France pour le Québec avec sa maîtresse. Il y rencontre Jean-Paul Mercier, un partisan du FLQ, avec qui il tente de frauder un millionnaire. Les deux hommes se retrouvent alors en prison mais parviennent à déjouer la sécurité et s'en échappent. En cavale, les deux criminels dévalisent des banques et sèment la frayeur partout où ils passent.

Les regrets - France - 105 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Cédric Kahn. Avec Yvan Attal, Valéria Bruni Tedeschi.

Mathieu doit retourner dans son village natal; sa mère est gravement malade, en phase terminale. Il croise par hasard Maya, une femme qu'il n'a pas vue depuis 25 ans. Celle-ci le regarde sans lui adresser la parole. Quelques heures plus tard, elle lui téléphone pour lui proposer un rendez-vous. Mathieu accepte. Il y a un quart de siècle, ces deux jeunes gens s'aimaient éperdument, jusqu'au moment où le sort en a décidé autrement. Maintenant Mathieu est marié et Maya est en couple et elle a un enfant. Leurs sentiments sont encore très forts, prêts à exploser à chaque instant.

Animal Kingdom - Australie - 112 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par David Michôd. Avec James Frecheville, Guy Pearce.

Après avoir découvert le cadavre de sa mère, Josh, un adolescent de dix-sept ans, va vivre avec sa grand-mère et ses oncles. Rapidement, il se moule dans le groupe, et s'intègre à la famille. Ses oncles, de dangereux et célèbres criminels australiens, iront même jusqu'à l'inclure dans leurs combines. Leckie, l'un des rares inspecteurs à n'être pas encore corrompu, tente cependant d'approcher Josh afin de le convaincre de se sauver de ce milieu particulièrement dangereux. Mais Josh a déjà d'autres idées en tête, et lorsque l'un des membres de leur groupe sera froidement assassiné et que les événements s'emballeront à une vitesse folle, il sera déjà prêt à faire face à la musique.

Hugh Hefner: Playboy, Activist and Rebel - Canada - 124 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Brigitte Berman.

En 1953, Hugh Hefner lançait le magazine pour homme Playboy, devenant ainsi le porte-étendard de la révolution sexuelle. Le succès du premier numéro est alors instantané. Aujourd'hui, le fondateur de l'empire Playboy est âgé de 84 ans, et fait réagir partout où il passe avec les plantureuses jeunes femmes qui l'accompagnent. Toutefois, peu de gens savent que par ses actions et par les textes qu'il a accepté de publier dans les pages de son magazine, cet hédoniste rebelle a été un défenseur des droits civils, des droits humains et du premier amendement, laissant à sa façon sa trace dans le grand livre de l'histoire de l'Amérique.

Joan Rivers: A Piece of Work - États-Unis - 84 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ricki Stern, Anne Sundberg.

Ses très nombreuses chirurgies esthétiques lui donnent une allure sans âge. À plus de 75 ans, Joan Rivers roule toujours sa bosse dans le milieu du showbizz américain. D'aucuns la considèrent comme une workaholic finie, cela malgré son âge avancé, et le terme semble bien faible considérant la charge impressionnante de travail qu'elle s'impose. Humoriste, comédienne, animatrice, écrivaine, réalisatrice, et encore combien d'autres occupations elle a fait sienne au cours des dernières décennies. De ses débuts aux côtés de Jimmy Carson au suicide de son mari, les documentaristes Ricky Stern et Anne Sundberg retracent le portrait de cette véritable superwoman avant la lettre.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 6 août 2010 à 05h00) Nouveautés : The Other Guys
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.