actualité
Vendredi 8 juillet 2005 à 06h00

Nouveautés : À l'aube, les fantastiques

Photo Par Karl Filion
Hélène Bourgeois-Leclerc dans Aurore

Voici les nouveautés de la semaine.

Aurore - Québec - 110 mins

Réalisé par Luc Dionne. Avec Marieanne Fortier et Hélène Bourgeois-Leclerc.

Au début du XXe siècle à Sainte-Philomène de Fortierville, Aurore est une fillette discrète mais heureuse qui grandit dans une famille modeste et unie. Lorsque sa mère décède des suites d'un long combat contre la tuberculose, son père, le charpentier Télésphore Gagnon, se remarie aussitôt avec Marie-Anne Houde, une de ses cousines par alliance. Aurore hait cette femme qui a séduit son père alors que sa mère se mourrait à l'hôpital. Marie-Anne, qui déteste déjà ses propres enfants, le lui rend bien en lui infligeant à la moindre occasion des sévices de plus en plus graves. Les blessures de l'enfant attirent l'attention du juge de paix qui ne peut agir tant qu'Aurore et son entourage gardent le silence. Aucun habitant du village n'ose intervenir, pas même le curé Leduc retranché dans son presbytère.

Fantastic Four (Les quatre fantastiques) - États-Unis - 106 mins.

Réalisé par Tim Story. Avec Chris Evans et Jessica Alba.

Le savant Reed Richards dirige une expédition scientifique dans l'espace à laquelle participent l'astronaute Ben Grimm, son ex-compagne Sue Storm et le pilote casse-cou Jimmy Storm. Durant la mission, leur laboratoire spatial traverse un nuage de particules radioactives qui provoquent une mutation du code génétique des quatre scientifiques. Le corps de Reed acquiert une élasticité surhumaine, tandis que Sue devient capable de se rendre invisible et de générer de puissants champs énergétiques. De son côté, Johnny peut se transformer en torche humaine et voler comme une fusée. Quant à Ben, il devient un géant de pierre d'une force peu commune. Ils forment une nouvelle alliance de justiciers, les Quatre Fantastiques. Leur première mission: déjouer les plans machiavéliques du mégalomane et psychotique Docteur Doom.

Dark Water (Eau trouble) - États-unis - 105 mins.

Réalisé par Walter Salles. Avec Jennifer Connelly et John C. Reily.

Dahlia Williams sort tout juste d'un divorce acrimonieux qui l'a rendue fragile sur le plan émotif. En attendant l'issue de la bataille juridique que lui livre son ex-mari pour la garde de leur fille Ceci, la jeune femme s'efforce de refaire sa vie et de se consacrer au maximum au bien-être de l’enfant, avec qui elle vient d'emménager dans un appartement situé à Roosevelt Island. Dans cet immeuble plutôt décrépit, la mère et la fillette ne tardent pas à être témoins d'incidents troublants: des bruits bizarres, des fuites d'eau inexpliquées, l'apparition d'objets mystérieux, etc. Les choses deviennent franchement inquiétantes lorsque Dahlia découvre que le logement situé au-dessus du sien a été le théâtre d'événements tragiques impliquant une petite fille du même âge que Ceci.

Innocence - France - 115 mins

Réalisé par Lucile Hadzihalilovic avec Zoé Auclair et Alisson Lalieux.

Au milieu d'une forêt, près d'un lac, se dresse un internat où l'on enseigne la danse classique et les sciences naturelles à des jeunes filles. Un jour, on y dépose un cercueil, autour duquel s'attroupent quelques fillettes. Elles ouvrent le couvercle pour libérer Iris, une nouvelle élève de cinq ans, qui sera vite initiée aux règles rigides de ce lieu coupé du reste du monde. D'abord déboussolée par cet endroit étrange qui semble receler de sombres secrets, Iris s'adapte avec le temps. Elle est prise en charge par Bianca, douze ans, qui la délaisse cependant chaque soir pour se rendre à un mystérieux rendez-vous au bout d'un sentier dans la forêt. À la fin de l'année, les aînées ayant atteint la puberté quittent l'école en prenant un train souterrain qui les emmène vers un nouvel établissement. Elles sont bientôt remplacées par d'autres fillettes qui arrivent, elles aussi, dans un cercueil.

Head-on - Allemagne - 121 mins.

Réalisé par Fatih Akins. Avec Birol Ünel et Sibel Kekilli.

Au terme d'une nuit de beuverie et de bagarres, Cahit Tomruk, quadragénaire paumé, hanté par le douloureux souvenir de sa première femme décédée depuis peu, fonce dans un mur avec son auto. À la clinique où il est soigné, il rencontre Sibel, qui avait feint une tentative de suicide. Turco-allemande comme lui, Sibel, la vingtaine délurée, propose à Cahit de l'épouser, espérant ainsi se soustraire au joug de sa famille conservatrice. Se passant la bague au doigt mais pas la corde au cou, les nouveaux mariés se donnent entière liberté quant aux relations extraconjugales. Or, un amour réciproque s'installe petit à petit entre les deux époux, mais un événement brutal impliquant Cahit vient rompre ce bonheur naissant. Sibel se voit alors forcée d'aller refaire sa vie à Istanbul.

Layer Cake - Grande-Bretagne - 105 mins.

Réalisé par Matthew Vaughn. Avec Daniel Craig et Colm Meany.

Un trafiquant de drogue londonien désire se retirer du milieu pendant que son entreprise roule encore à la perfection. Il a réussi à maintenir un équilibre stable entre son réseau de distribution locale et les gros importateurs de drogues dures en appliquant quelques règles simples. Lorsqu'il annonce ses intentions à Jimmy Price, son patron, ce dernier lui impose une mission de dernière minute: retrouver la fille disparue de son rival Eddie Temple. S'il flaire un traquenard, le trafiquant est loin de se douter de la nature du piège dans lequel il est tombé. Il se retrouve en effet impliqué dans une guerre ouverte entre Price et Temple, au centre de laquelle vient s'immiscer le mystérieux Dragon, un dangereux Serbe qui veut récupérer la cargaison de pilules que lui a volée un homme de main de Price.

Tous les résumés proviennent du site Mediafilm.ca.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.