actualité
Lundi 26 mai 2008 à 12h32

L'avenir du doublage au Québec

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily
Christine St-Pierre, ministre de la culture et des communications

Le Parti Québécois et l'Action démocratique revendique une loi pour forcer les géants américains à faire traduire leurs films chez nous. En désaccord avec l'adoption d'une législation, qui pourrait inciter les autres pays à faire de même, les Américains devront proposer une autre voie en commission parlementaire.

Mme Christine St-Pierre, ministre de la culture et des communications, opte pour une négociation avec les grands studios américains, faisant remarquer que 78 pour cent des films diffusés en salle en 2007 étaient doublés au Québec, alors qu'en 2006 on en était à 72 pour cent.

Comme le mentionne le député péquiste Sylvain Simard et le libéral Emmanuel Dubourg, « le doublage représente un apport économique non-négligeable et ses implications culturelles sont importantes ».

La consultation sur le doublage des films et des séries télé diffusés au Québec se fera l'automne prochain et les représentants de la Motion Picture Association y seront convoqués.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.