actualité
Mercredi 15 février 2006 à 05h08

Fébriloscope : Kirikou et la sorcière

Photo Par Karl Filion
Le Fébrilosocope, une initiative du Capteur de rêve, centre étudiant pour la promotion des arts et de la culture de l'UQÀM, présentera jeudi soir le 16 février le film Kirikou et la sorcière, un film de Michel Ocelot, dans le cadre de sa projection hebdomadaire.

La projection débute à 21h15, au cinéma ONF, rue St-Denis.Le minuscule Kirikou naît dans un village d'Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un terrible sort: la source est asséchée, les villageois rançonnés, les hommes sont kidnappés et disparaissent mystérieusement. "Elle les mange", soutiennent les villageois dans leur hantise. Karaba est une femme superbe et cruelle, entourée de fétiches soumis et redoutables. Mais Kirikou, sitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de son emprise maléfique et découvrir le secret de sa méchanceté. La projection débutera avec la présentation du court-métrage Static, de Dominic Lavoie.
Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.