actualité
Vendredi 23 septembre 2011 à 12h00

FCVQ 2011 : Jour 3

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily
Une scène du film The Artist

The Artist, qui a fait couler de l'encre sur la croisette en mai dernier - notamment en raison de sa forme audacieuse -, arrive en trombe dans la Capitale nationale aujourd'hui. Le long métrage met en vedette Bérénice Bejo, John Goodman, James Cromwell et Jean Dujardin, qui a d'ailleurs remporté le prix de la meilleure interprétation masculine à Cannes pour son interprétation prodigieuse d'un acteur du cinéma muet qui tombe dans l'oubli lorsque l'industrie se transforme et commence à produire des films parlants. Le film est présenté au Palais Montcalm dès 19h.

Le long métrage s'inscrit dans la lignée de films comme Les temps modernes de Chaplin ou Singin' in the Rain de Stanley Donen et Gene Kelly qui traitent également de la difficile transition entre le muet et le parlant. Le réalisateur Michel Hazanavicius, qui a notamment travaillé avec Dujardin sur les films OSS 117 : Le Caire nid d'espions et OSS 117 : Rio ne répond plus, sera sur place pour présenter The Artist aux cinéphiles de Québec.

Le long métrage documentaire Magic Trip raconte l'escapade de Ken Kesey, auteur de One Flew Over the Cuckoo's Nest, qui traverse l'Amérique avec des amis - un groupe communautaire appelé les Merry Pranksters - dans un vieil autobus scolaire coloré pour se rendre à l'exposition universelle de New York en 1964. Les passagers, drogués au LSD la plupart du temps, filment leur voyage sans cadrage, sans scénario, sans musique, juste le quotidien d'une bande de camarades qui s'amusent au-delà des règles et des lois de la société. Le film est présenté à l'Auberge Saint-Antoine dès 17h30.

Le documentaire, même s'il s'étire inutilement et semble souvent désorganisé, nous donne un point de vue intéressant sur ce qui était, pour l'époque, une révolution dans le monde du cinéma; les tout débuts d'un semblant de télé-réalité. Le film est également parsemé de quelques leçons d'histoire et d'images ludiques sur les expériences que le gouvernement avait entreprises sur les effets hallucinogènes du LSD sur les humains.

La première classe de maître - évènement voué à la découverte d'un créateur du monde du cinéma - aura lieu aujourd'hui au Musée de la Civilisation dès 18h. Ce premier exposé tournera autour de Larry Clark, photographe mythique, artiste provocateur et cinéaste du réel. En raison de ses images choquantes, qui exposent souvent une réalité qu'on voudrait étouffée, il s'est attiré à maintes reprises les foudres des censeurs et des bienpensants.

Animé par Jeremy Peter Allen, réalisateur, scénariste et professeur de cinéma à l'Université Laval, la classe de maître - donnée en anglais - sera précédée de la projection du film Kids de Larry Clark. L'entièreté de son oeuvre sera présentée tout au long de cette première édition du FCVQ. Pour connaître l'horaire de projection de ces différents films, consultez le site officiel.

Autres films et activités aujourd'hui : Reprise du film expérimental Jess + Moss à l'Auberge Saint-Antoine à 17h30 et projection de Lapland Odyssey au Palais Montcalm à 21h30. Pour connaître l'horaire complet du Festival, voyez le site officiel.

À surveiller demain : Restless de Gus Van Sant, Sunflower Hour de Aaron Houston ainsi que la classe de maître sur Jean-Claude Labrecque.

Partager sur : Twitter Facebook

Bandes-annonces et extraits à voir

Actualités reliées
ACTUALITÉ (Jeudi 22 septembre 2011 à 11h21) FCVQ 2011 : Jour 2
ACTUALITÉ (Mercredi 21 septembre 2011 à 12h00) FCVQ 2011 : Jour 1
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.