actualité
Lundi 6 octobre 2008 à 13h17

Box-office québécois : L'oeil du mal tient tête au Chihuahua de Beverly Hills

Photo Par Guillaume Bouchard
Shia Labeouf dans L'oeil du mal

Le numéro un de la semaine dernière, L'oeil du mal, conserve le premier rang du box-office québécois cette semaine avec des recettes de 264 334 $ de vendredi à dimanche. Le nouveau film de D. J. Caruso met en vedette Shia Labeouf, Michelle Monaghan, Billy Bob Thornton et Rosario Dawson. Un jeune homme et une mère mono-parentale sont accusés injustement de terrorisme. Guidés par une voix mystérieuse, les deux étrangers doivent travailler ensemble pour se sortir de ce pétrin. Lire la critique du film ici.

La nouveauté Le chihuahua de Beverly Hills prend donc la deuxième position du box-office de cette fin de semaine avec 207 334 $. Lorsqu'en vacance au Mexique, Chloé, un chihuahua de Beverly Hills, se retrouve complètement perdue, elle devra demander de l'aide aux autres pour rentrer à la maison.

La troisième position est occupée par le drame sentimental Le temps d'un ouragan, qui récolte 126 775 $ de vendredi à dimanche. Le film de George C. Wolfe, inspiré du roman de Nicholas Sparks, met en vedette Diane Lane et Richard Gere.

Vicky Cristina Barcelona, de Woody Allen, prend la quatrième place avec 85 390 $ pour un total de 447 801 $ depuis sa sortie le 19 septembre dernier. Le long métrage met en vedette Scarlett Johansson, Penélope Cruz et Javier Bardem. Suivez ce lien pour lire la critique du film.

Harcelés est cinquième avec 75 136 $, suivi du nouveau film de Fernando Meireilles L'aveuglement, qui doit se contenter de la sixième place à son premier week-end en salles. Le drame met en vedette Julianne Moore, Mark Ruffalo et Danny Glover. Lisez la critique du film ici.

C'est pas moi, je le jure!, le film de Philippe Falardeau, qui met en vedette le jeune Antoine L'Écuyer, se retrouve septième avec 67 323 $. Voyez la bande-annonce en suivant ce lien et lisez la critique du film ici.

Relidicule, le nouveau documentaire de Larry Charles, le réalisateur de Borat, met en vedette Bill Maher. Le film ne peut faire mieux que la huitième position avec 63 913 $ à ses trois premiers jours en salles.

Lire et détruire, des frères Coen, et Meurtre légitime, de Jon Avnet, terminent le top dix avec respectivement 62 850 $ et 55 185 $.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.