actualité
Lundi 14 septembre 2009 à 12h31

Box-office québécois : La destination ultime conserve la tête

Photo Par Karl Filion
Une scène de La destination ultime

Pour une troisième semaine consécutive, c'est le film d'horreur La destination ultime qui occupe le premier rang du box-office québécois avec des recettes de 145 887 $ cette fin de semaine. Cela le place quelques centaines de dollars devant Le commando des bâtards, qui récolte 143 652 $ cette fin de semaine. Depuis sa sortie, le nouveau film de Quentin Tarantino a récolté 2 136 396 $ au Québec seulement. Lisez la critique du film ici.

Serment mortel, une nouveauté, occupe le troisième rang avec 135 836 $ en trois jours. Lisez la critique ici.

1981, le troisième long métrage de Ricardo Trogi qui en était à son deuxième week-end dans les salles québécois, a amassé 130 895 $, ce qui le place au quatrième rang. Le film a amassé 387 490 $ depuis sa sortie. Lisez la critique du film ici.

La nouveauté Numéro 9, de Shane Acker, ne peut faire mieux que la cinquième position avec 102 731 $ de vendredi à dimanche. Le film, qui est à l'affiche depuis mercredi dernier, a amassé 138 390 $ au Québec seulement. Lisez la critique ici.

De père en flic, d'Émile Gaudreault, ajoute 87 119 $ à son cumulatif qui s'élève maintenant à 9 897 940 $. Le film, qui est à l'affiche depuis 11 semaines, est le deuxième film québécois le plus rentable de l'histoire.

Whiteout - Enfer Blanc, avec Kate Beckinsale, récolte 86 935 $ à son premier week-end dans les cinémas, ce qui le place au septième rang. Lisez la critique ici. District 9 suit immédiatement avec 86 923 $.

Tout sur Steve, avec Sandra Bullock (81 857 $) et Gamer, qui passe du quatrième au dixième rang avec 77 933 $, occupent les deux dernières positions du top 10.

Du côté des films québécois, le premier long métrage de Mariloup Wolfe, Les pieds dans le vide, occupe le douzième rang cette fin de semaine avec 26 866 $, pour un total de 1 099 764 $ depuis le 14 août.

Un cargo pour l'Afrique, de Roger Cantin, qui prenait l'affiche vendredi dernier, doit se contenter de la quinzième position avec 23 812 $ à son premier week-end dans les cinémas québécois. Lisez la critique du film ici.

Les doigts croches, premier long métrage de Ken Scott à titre de réalisateur, occupe le dix-huitième rang avec 20 405 $ ce week-end. Au total, le film a amassé 1 618 014 $.

Les grandes chaleurs, de Sophie Lorain, occupe quant à lieu le vingt-et-unième rang de la fin de semaine avec 13 094 $. Depuis sa sortie, le film a amassé 763 188 $.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.