actualité
Lundi 16 février 2015 à 11h43

Box-office québécois : Cinquante nuances de Grey amasse 1 348 167 $

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film Fifty Shades of Grey

Le drame érotique Cinquante nuances de Grey arrive en première position du box-office québécois avec des recettes de 1 348 167 $ à son premier week-end dans les salles. Le long métrage, inspiré des écrits de E.L. James, raconte l'histoire d'une jeune femme qui s'éprend d'un riche entrepreneur. Elle voudrait vivre une histoire d'amour normal avec lui, mais malheureusement ce dernier préférerait qu'elle soit sa soumise que sa copine. Adepte du sadomasochisme, Christian Grey s'évertuera de la convaincre des bienfaits de ses pratiques sexuelles.

La nouveauté Kingsman : Services secrets obtient le second rang du classement avec 522 492 $. Colin Firth incarne un agent secret de l'organisation des Kingsman qui protège l'humanité contre ses pires ennemis. Alors qu'un de ses confrères meurt, il doit trouver un remplaçant. Il propose alors la candidature de Eggsy, un jeune délinquant dont le père a fait partie de l'organisation il y a plusieurs années. Avec son nouveau prospecte, il devra combattre un milliardaire excentrique qui menace la sécurité mondiale.

Bob l'éponge, le film : Éponge à court d'eau se retrouve en troisième place avec 234 950 $. Le film dépeint les aventures de Bob l'éponge alors que ce dernier s'efforce de retrouver la recette de pâté de crabe qui a été volé dans le coffre-fort de Crabe. Il construira une machine à voyager dans le temps avec Plankton afin de retourner à l'instant où elle a été dérobée et empêcher que le pire se produise encore.

Le long métrage de science-fiction L'Ascension de Jupiter amasse 177 028 $ à ses trois premiers jours, un montant qui lui permet d'atteindre la quatrième place. Mila Kunis y incarne une jeune femme sans histoire qui est un jour enlevée par un homme qui lui apprend qu'elle est l'héritière de la planète Terre et qu'elle doit réclamer ses titres le plus rapidement possible afin d'empêcher le fils aîné d'une puissante famille de se l'approprier et d'éliminer toute trace de vie humaine.

Tireur d'élite américain de Clint Eastwood se positionne au cinquième rang cette fin de semaine avec des gains de 150 133 $ de vendredi à dimanche. Le drame de guerre brosse le portrait de Kyle, un homme qui devient le meilleur tireur d'élite de l'armée américaine et donc un atout indispensable pour les alliés. Malheureusement, il est aussi la cible des ennemis qui voudraient bien éliminer cet habile soldat qui protège les siens des tirs adverses.

Le septième fils ajoute 113 388 $ à son cumulatif qui atteint maintenant 398 514 $. Dans le film d'aventures fantastique de Sergey Bodrov, une méchante reine et sa famille s'apprêtent à établir un règne de noirceur. Seul le septième fils d'un septième fils peut l'arrêter.

La comédie familiale Paddington glisse en septième place ce week-end avec 109 733 $. Paul King réalise le long métrage amalgamant animation et action réelle d'après le personnage de l'ours brun à l'imperméable bleu et au chapeau rouge imaginé par Michael Bond dans les années 1950.

Le jeu de l'imitation (80 894 $), Samba (69 279 $) et Le garçon d'à côté (50 757 $) terminent le box-office québécois du week-end de la St-Valentin.

Les détails du classement, qui nous sont fournis par l'agence Cinéac, sont disponibles dans notre section box-office.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 12 février 2015 à 23h24) L'Arlequin 2.0
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 12 février 2015 à 13h56) S'incliner devant sa Majesté
ACTUALITÉ (Mardi 3 février 2015 à 13h43) Un classement 16 ans et +/Érotisme pour Fifty Shades of Grey
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.