actualité
Lundi 9 mars 2015 à 11h36

Box-office québécois : Chappie domine au Québec aussi

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film Chappie

Le film de science-fiction Chappie arrive au premier rang du box-office québécois ce week-end avec des recettes de 270 744 $ en trois jours. Le long métrage, réalisé par Neill Blomkamp, dépeint les aventures d'un ingénieur qui parvient à découvrir le bon algorithme pour insuffler une conscience à un robot. Menacé par des criminels, il implante son code dans un androïde et le laisse entre les mains des bandits. Ces derniers lui enseignent à devenir un voleur et un menteur. L'ingénieur retourne ultimement dans le repère des criminels pour récupérer sa création.

Le long métrage d'animation français Astérix: Le domaine des Dieux obtient la deuxième place du classement avec 241 716 $. Réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy, le film brosse le portrait d'une Gaule complètement asservie par Jules César, sauf un petit village dans lequel habite Astérix et ses amis. César comprend rapidement qu'il ne convaincra pas les Gaulois par la force et décide d'ériger un domaine luxueux aux abords du village des rebelles afin de les convaincre des avantages de se rallier aux Romains.

Kingsman : Services secrets amasse 202 440  $ de vendredi à dimanche, ce qui lui permet d'atteindre la troisième place. Dans le long métrage, les agents d'une organisation secrète qui sert à assurer la paix dans le monde doivent affronter un terrible entrepreneur qui croit que la solution pour sauver l'humanité de l'extinction réside dans le freinage de la surpopulation. Il a donc l'intention d'éliminer une quantité importante d'hommes sur la planète.

Focus avec Will Smith se retrouve en quatrième position du classement avec 187 667 $. Smith y incarne un voleur professionnel qui entraîne une jeune femme qui désire faire le même « métier » que lui. Elle a énormément d'aptitudes, mais il se doit de l'abandonner en raison des sentiments qu'il éprouve pour elle. Trois ans plus tard, il la retrouve et cette dernière pourrait bien avoir raison de la réussite de son nouveau coup.

Le drame érotique Cinquante nuances de Grey ajoute 153 351 $ à son cumulatif qui atteint maintenant 3 280 828 $, ce qui lui permet d'atteindre le cinquième rang. Anastasia Steele est une étudiante en littérature sans histoire. Un jour, elle remplace son amie malade, et interview un jeune entrepreneur prospère dont elle tombe amoureuse. Bien vite, elle découvre qu'il cache de lourds secrets.

Le film d'animation Bob l'éponge, le film : Éponge à court d'eau de Paul Tibbitt se classe au sixième rang avec 129 936 $. 

La comédie DUFF, qui raconte l'histoire d'une adolescente qui est victime des railleries de ses collègues de classe lorsqu'elle découvre que ses meilleures amies la considèrent comme une DUFF (Dodue Utile Franchement Fade), accumule 106 000 $ ce week-end.

Paddington (86 949 $), Tireur d'élite américain (73 752 $) et Bienvenue au Marigold Hotel 2 (67 070 $) terminent le box-office québécois de cette fin de semaine du mois de mars.


Une scène du film L'exode : Dieux et rois

Le drame épique L'exode : Dieux et rois arrive au premier rang du classement québécois cette fin de semaine avec des gains de 277 857 $ à ses trois premiers jours en salles. Le long métrage dépeint l'histoire de Moïse, le prophète du Judaïsme qui a été exilé de l'Égypte par Ramsès après que ce dernier ait appris que son ami et conseiller avait du sang hébreu. Christian BaleJoel EdgertonAaron PaulSigourney WeaverBen Kingsley et John Turturro font partie de la distribution du film.

Hunger Games: La révolte partie 1 continue de bien performer en Amérique du Nord comme au Québec, et amasse 229 451 $ de plus cette fin de semaine, élevant son cumulatif à  4 236 813 $. Le film de science-fiction brosse le portrait d'une Katniss prête à devenir l'image de la rébellion. Grâce à des publicités de propagande, elle tente de convaincre la population de Panem de s'allier contre le Capitole.

Le long métrage d'animation de la compagnie Dreamworks Les pingouins de Madagascar occupe la troisième place du classement avec 141 497 $. Le film suit les aventures des quatre pingouins-espions, que le public a connus dans la franchise Madagascar, qui tente d'empêcher la pieuvre Dave de transformer tous les manchots du monde en monstre hideux.

Interstellaire de Christopher Nolan obtient la quatrième position avec 115 949 $. Matthew McConaughey y incarne un ancien pilote devenu agriculteur, qui est recruté par une branche secrète de la NASA afin de parcourir les galaxies à la recherche d'une nouvelle planète habitable pour la race humaine, vouée à l'extermination sur Terre.

La comédie La cloche et l'idiot 2 ajoute 79 898 $ à son total qui atteint maintenant 1 632 265 $, un montant bon pour le cinquième rang du box-office québécois. Réalisé par les frères Peter et Bobby Farrelly, le long métrage retrouve les personnages 20 ans après leur première aventure au grand écran. Ils décident de s'engager ensemble dans un road trip à travers les États-Unis à la rencontre de l'enfant de l'un d'eux qui pourrait peut-être donner un de ses reins à son père afin de sauver sa vie.

Les nouveaux héros de Disney se retrouve en sixième place avec 73 941 $.

Méchants patrons 2 se classe en septième position avec des gains de 73 046 $. Dans ce nouveau chapitre, Dale, Kurt et Nick décident de lancer une nouvelle entreprise. Lorsqu'ils réalisent qu'ils se sont fait flouer par leur distributeur, ils kidnappent le fils de ce dernier afin de demander une rançon.

La théorie de l'univers (44 744 $), Birdman (16 681 $) et Whiplash (12 829 $) terminent le classement québécois de cette fin de semaine.

Les détails du classement, qui nous sont fournis par l'agence Cinéac, sont disponibles dans notre section box-office.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Vendredi 6 mars 2015 à 10h31) Le mouton noir
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.