actualité
Lundi 23 février 2015 à 07h00

Box-office nord-américain : Une chute de 73% pour Fifty Shades of Grey

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film Fifty Shades of Grey

Le drame érotique Fifty Shades of Grey, réalisé par Sam Taylor-Johnson, occupe le premier rang du box-office nord-américain cette fin de semaine avec des recettes de 23,2 millions $, ce qui représente une baisse de 73 % par rapport au week-end dernier. Le cumulatif du film atteint maintenant 130 millions $. Fifty Shades of Grey raconte l'histoire d'une jeune étudiante qui tombe amoureuse d'un riche entrepreneur. Elle découvre rapidement qu'il n'aime pas exactement comme elle l'aurait espéré. Il est adepte de sadomasochisme et souhaite qu'elle soit sa soumise.

Kingsman: The Secret Service avec Colin Firth et Taron Egerton arrive en deuxième position du classement avec 17,5 millions $. Le long métrage dépeint les aventures d'agents d'une organisation secrète qui s'efforcent de combattre un vilain entrepreneur qui souhaite diminuer le nombre d'habitants sur la planète afin d'empêcher l'anéantissement complet des êtres humains, qu'il croit pour bientôt.

En troisième place, on retrouve The SpongeBob Movie: Sponge Out of Water avec 15,5 millions $. Le film, qui mélange animation et action réelle, suit les péripéties de Bob l'éponge qui s'efforce cette fois de sauver la ville de Bikini Buttom, tombée dans une sorte d'apocalypse depuis que la recette secrète de pâté de crabe a été volée. Bob construira une machine à voyager dans le temps afin de retourner au moment où elle a été dérobée pour empêcher qu'elle le soit.

La nouveauté McFarland, USA, qui n'est disponible au Québec qu'en version originale anglaise, obtient la quatrième place ce week-end avec 11,3 millions $. Le film suit les aventures de l'équipe de course amateur de MacFarland, une ville californienne en difficulté économique. L'entraîneur Jim White s'efforcera de faire des membres de cette équipe des champions de cross-country, mais également une source d'inspiration pour les générations futures.

The DUFF, paru vendredi dernier, amasse 11 millions $ en trois jours, un montant bon pour la cinquième place du box-office nord-américain. Mae Whitman incarne Bianca, une adolescente normale qui apprend du jour au lendemain qu'elle est considérée par ses confrères et consoeurs comme une DUFF, une Dodue Utile Franchement Fade. Elle s'évertuera donc, avec l'aide de son ami Wesley, à changer les perceptions que les gens ont d'elle.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 18 février 2015 à 13h00) Exécuter la recette
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 12 février 2015 à 23h24) L'Arlequin 2.0
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 12 février 2015 à 13h56) S'incliner devant sa Majesté
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.