Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Julie Hivon aborde cette fois un sujet plus dramatique. Illustrant subtilement une relation trouble reposant sur les non-dits à l'aide d'une mise en scène nerveuse et elliptique, la réalisatrice cède néanmoins à certains tics d'auteur. À preuve, ces images d'un glacis bleuté qui figent par moments les sentiments.

Jean Beaulieu Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Tromper le silence est un film suave, fluide, intimiste et minimaliste, de tensions et d'atmosphères, nettement plus abouti, sur le plan formel, que le premier long métrage de la jeune cinéaste Julie Hivon.

Marc Cassivi Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Hivon deserves praise for taking the story in unexpected directions, and the mood piece is anchored by fine performances by Suzanne Clement, as the photographer with some big-time issues, and Maxime Dumontier - sensational in last year's Tout est parfait - as a mechanic who reluctantly agrees to pose for her.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Ruefrontenac.com

Lire la critique

Aussi, comme la photographe dans son film, Julie Hivon filme ses acteurs de près, allant souvent chercher l'émotion dans un seul regard. Tout se passe dans le non-dit, dans ces silences lourds brisés par le son de l'appareil photo. La réussite du film repose d'ailleurs en grande partie sur le jeu juste et touchant des deux acteurs principaux (superbe Suzanne Clément, bouleversant Maxime Dumontier) et de ses acteurs de soutien (Pascale Montpetit et Claude Prégent, poignants en parents déchirés).

Maxime Demers Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Clairement, Tromper le silence n'est pas un film sans défauts, mais au final, ce sont ses qualités qui prennent le dessus: les images lumineuses de Claudine Sauvé (auteure des photographies qu'on voit dans le film), l'envoûtante musique composée par Serge Nakauchi Pelletier de Pawa Up First et Alexandre Désilets, et surtout, le jeu de Suzanne Clément et Maxime Dumontier, tous deux excellents.

Kevin Laforest Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Petit film québécois qui traite de sujets majeurs, Tromper le silence inspire l'indifférence. Malgré ses grandes qualités techniques et une interprétation irréprochable, l'ennui s'invite malgré tout à la danse.

Martin Gignac Lire la critique complète