Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Ce jeu parfois ludique avec les conventions va sans doute réjouir les amateurs du genre mais risque aussi de lasser les spectateurs avertis, car ce scénario préfabriqué et invraisemblable enlise le concept dans un carcan narratif limité.

André Caron Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Star Trek vers les ténèbres ressemble, au fond, à son protagoniste principal, le célèbre capitaine James T. Kirk: il en fait trop pour masquer sa vacuité. Mais ça marche.

Éric Moreault Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Par contre, un spectateur non initié sera-t-il aussi réceptif que moi? Au-delà de la qualité de l'exécution - effets spéciaux, montage, musique, dialogues, jeu des acteurs -, un public qui ne saisira pas tous les sous-entendus et qui ne fera pas la comparaison avec les histoires originales sera-t-il en mesure d'apprécier pleinement ce film? Après des jours de réflexion, je n'ai toujours pas de réponse...

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Comme une fusée, Into Darkness nous propulse, toujours plus pesant, puisant dans cette réserve iconographique des souvenirs de science-fiction, empilant brique mythologique par-dessus brique poétique en une incroyable force d'inertie qui pourrait faire perdurer l'exercice durant de nombreux épisodes à venir et peut-être, espérons-le, à la télévision.

Mathieu Li-Goyette Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Après une heure en effet, la petite mécanique action / dialogue teinté d'humour s'essouffle, et ni une l'histoire aux développements trop simplistes, ni la mise en scène qui s'appuie un peu trop sur l'esbroufe ne parviennent à prolonger notre intérêt.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Affaire de gars

Lire la critique

Rythmé, drôle et magnifique visuellement, il plaira à tous les amateurs de science-fiction. Il est vrai que certaines scènes sont un peu prévisibles, mais l'histoire globale est intéressante et divertissante.

Philippe Michaud Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

And yet, those take-flight moments of blockbuster bliss are frequent and consistently spectacular, as Abrams continues to prove his rare gift of combining character, plot, comedy and action into setpiece after setpiece, crafting a film that rushes along but never feels frantic.

Katey Rich Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

On the whole though, Star Trek Into Darkness is a pretty damn thrilling entry into the Summer blockbuster movie season, and if you liked the last one, I'm pretty confident that you'll enjoy this one too. Once again, I'm anxious to see more of the crew of the U.S.S Enterprise.

Chris Bumbray Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

The characters and their ample quirks and traits are what make this - and any - Star Trek truly worth watching, and Into Darkness provides us with plenty to enjoy.

Eric Walkuski Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

An action-packed franchise entry with a mechanically made feel.

Todd McCarthy Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

Kudos to Abrams for going bigger without going stupid. His set pieces, from an erupting volcano to the hell unleashed over London and Frisco Bay, are doozies. So's the movie. It's crazy good.

Peter Travers Lire la critique complète

Worst Previews

Lire la critique

Expanding upon the groundwork already laid out, the picture effortlessly blends together an elegantly developed, tautly paced narrative, a cavalcade of action set-pieces that put the recent threadbare Iron Man 3 to shame, and incisive character-oriented moments the likes of which are singlehandedly more vivid and dimensional than all six of the original Star Trek pictures combined.

Dustin Putman Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

C'est bien simple, la fin du film est si bellement bouclée qu'il est difficile de ne pas soupirer d'extase. Ou presque. Quant à ceux qui sont venus à ce monde il y a quatre ans, grâce au Star Trek imaginé et dirigé par la même équipe, ils sont bons pour une suite aussi réussie que le vol inaugural datant de 2009.

Sonia Sarfati Lire la critique complète