Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

En roue libre, les interprètes font de leur mieux. Mais à lire les visages, le coeur n'y est plus.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Heureusement, il y a le beau Big pour rehausser un peu le niveau des discussions. Mais c'est trop peu pour éviter la déception de voir nos héroïnes réduites à tant de banalité et de superficialité.

Valérie Lesage Lire la critique complète

The New York Times

Lire la critique

If they seem less wonderful now, it isn't because of slackened effort or diminished charm on the part of the actresses who play them. It is that the movie itself, and perhaps the culture it stands in for, has lost interest and can't figure out what to do with them as they tiptoe toward middle age.

A. O. Scott Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

I am in a position to say director Michael Patrick King's script is a lazy hack job that insults those it means to praise; the acting gives new resonance to the word “wooden”; the “plot” is a joke; and the entire operation scales new heights of vulgarity. If this is what throwing off the shackles of gender oppression has given us, why bother?

John Griffin Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Beyond Minnelli, the celebrity cameos feel oddly gratuitous. There's also some not-very-convincing rumination on the treatment of Muslim women - even in what's supposed to be a relatively progressive Arab country - that seems more condescending than stirring.

Brian Lowry Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Exit les moments où l'on regarde Carrie et compagnie rire à s'en fendre le front avec un demi-sourire de malaise. Les dialogues sont plus punchés, l'étalage de marques n'est plus aussi omniprésent, la virée à Dubaï s'avère même porteuse de scènes sympas.

Marie-Hélène Poitras Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Comme dans un magazine féminin qui voudrait couvrir 12 mois d'actualité et ne sortirait qu'une fois l'an, ce fantasme luxueux pour filles sur pellicule est en effet un grand bazar qui, par souci de ne rien rater, survole finalement beaucoup de choses.

Helen Faradji Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Ensuite, « nos » filles sont devenues des caricatures d'elles-mêmes auxquelles le scénario et les dialogues - eux, d'un plat hallucinant, d'un manque de mordant et de panache désolants - donnent un clou, un seul, sur lequel frapper.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

An insult to the memory of the cleverly written show and its celebration of friendship, it's a slap in the face for the four gal pals (often photographed at unflattering angles) and an affront to Muslims.

Claudia Puig Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

I don't know what to tell you - in nearly every way Sex and the City 2 is a gross caricature of the show, loud and garish and indulgent in a way even Carrie, at her deepest moments of fetishizing shoes and real estate, couldn't have comprehended 10 years ago.

Katey Rich Lire la critique complète