réalisateur

producteur

scénariste

studio

  • Metafilms

distributeur

  • Les Films Séville

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Antoine Olivier Pilon crève littéralement l'écran avec sa présence insolente face à une Anne Dorval aussi explosive que touchante et une Suzanne Clément excellente en voisine timide s'émancipant peu à peu.

Helen Faradji Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

La jubilation que provoque le cinéma de Dolan tient incontestablement au plaisir que nous prenons à la prestation de comédiens que nous retrouvons de film en film.

Jacques Kermabon Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Fidèle à son habitude, le réalisateur prodige raconte tout cela dans un esthétisme assumé, d'abord par ce choix d'un ratio d'images 1:1, longuement commenté depuis les premières projections du film à Cannes et effectivement probant tant il permet une proximité avec les personnages à travers des plans intimes.

Philippe Couture Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Mais malgré ce trait encore un peu forcé, Xavier Dolan aura réussi une nouvelle fois un coup fumant avec cette oeuvre unique, qui parvient à marquer l'imaginaire.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

D'ailleurs, même s'il s'agit de son meilleur effort, Dolan pèche par excès de longueurs, un tic agaçant chez lui. Celles-ci contribuent notamment à diminuer l'effet de la montée dramatique, qui manque un peu de souffle vers la fin, même si Mommy se conclut sur une belle envolée (un peu artificielle, toutefois).

Éric Moreault Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Au final, Dolan signe avec Mommy son film le plus intelligent, le plus délicat, le plus maîtrisé... en un mot son meilleur!

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Si le dernier acte - puissant sur le plan dramatique - s'étire un peu, il reste que Mommy est le plus maîtrisé des films « pur style » Dolan.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Point de vues

Lire la critique

J'y repense et j'ai des frissons. J'ai déjà hâte de retourner voir le film.

Paul Landriau Lire la critique complète

Le Devoir

Lire la critique

C'est parfois tonitruant, parfois excessif ; ce ne le serait pas que cette adéquation évoquée entre le fond et la forme ne fonctionnerait pas. C'est surtout vivifiant, et enthousiasmant, et bouleversant. Car l'émotion est au rendez-vous, probablement plus encore qu'auparavant.

François Lévesque Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

C'est à la fois plus construit (l'histoire est bien plus écrite que pour ses deux premiers films par exemple) et moins élitiste. Le montage suit scrupuleusement les choix musicaux et l'ouverture du cadre au milieu du film est une des seules facéties de l'auteur plutôt bien trouvée pour conserver une certaine signature.

Syril Tiar Lire la critique complète

Quatre trois

Lire la critique

Il serait un peu hyperbolique de déclarer ce film comme étant un nouveau classique du cinéma québécois, surtout avec si peu de recul par rapport à sa sortie, mais reste que Mommy est un véritable tour de force du jeune réalisateur.

Vincent Emond Lire la critique complète

Ton Canapé

Lire la critique

Ce n'est pas sans raison que ce film s'est vu recevoir tant de fleurs et il faut, en réalité, lancer la première au fameux trio qu'il met en valeur.

Rachel Tremblay Saint-Yves Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Xavier Dolan réalisateur et scénariste (l'acteur est ici absent) possède les défauts de ses qualités. Ses dialogues sont incisifs et admirablement écrits. Mais, comme dans ses longs métrages précédents, il a tendance à se perdre dans le visuel.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète