Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le graphisme et l'animation sont cependant de qualité et certaines scènes d'action s'avèrent efficaces.

Médiafilm Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

L'irritant de ce film, où l'animation est de bonne facture mais que ne sauvent pas quelques bons gags et jeux de mots, est la présence évidente de placement de produits spécialement d'une chaîne de restaurants qui inciteront certains jeunes spectateurs à vouloir visiter après visionnement un de ces établissements.

Luc Chaput Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

The 3D is pleasant if unexceptional, not unlike the animation itself. That is not to say it's not an impressive feat anytime a movie like this is made - lord knows hundreds of people worked hard on it - but at this stage of the game, your product had better find a way to surprise and galvanize the crowd, not lull them into a state of ennui.

Eric Walkuski Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Wilson, Harrelson and Poehler affably talk turkey in this underachieving, if PETA-pleasing, animated caper.

Michael Rechtshaffen Lire la critique complète

Worst Previews

Lire la critique

Outdated or not, the one-liners in the picture come quickly enough that it is not a deal-breaker when they do not work as well as intended.

Dustin Putman Lire la critique complète

Affaire de gars

Lire la critique

Au final, Mission dindons a été davantage conçu pour plaire aux jeunes cinéphiles. Bien sûr, ce n'est pas une mauvaise chose en soi. En revanche, il aurait été intéressant que les artisans pensent à donner aussi quelques sucreries aux grands.

Philippe Michaud Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

L'idée de départ de ce film d'animation réalisé par Jimmy Hayward est sympathique, amusante et suffisamment étoffée pour que les parents ne s'ennuient pas pendant le visionnement.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

La techno 3D appliquée ici ne sert, encore une fois, qu'à jeter un peu de poudre aux yeux. À prendre en tant que produit de consommation familiale, Free Birds est tout à fait comestible.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète