Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Heureusement, Podz compense ces faiblesses par une habile direction d'acteurs et un indéniable savoir-faire technique, au moyen duquel il parvient à forger un climat prenant, à la fois solennel et lumineux.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Miraculum offre au film choral québécois une nouvelle dimension qui transcende les petits drames personnels pour élever le questionnement sur l'existence de Dieu et les sacrifices que l'on fait pour se donner droit à des lendemains tolérables.

Patricia Robin Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Le réalisateur a voulu s'effacer devant la profonde résonance du scénario, pour éviter de faire écran avec la technique, ce qui est tout à son honneur.

Éric Moreault Lire la critique complète

Affaire de gars

Lire la critique

Avec Miraculum, Daniel Grou signe un long métrage aux multiples sous-intrigues intelligent et émouvant.

Philippe Michaud Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

La nature même d'un récit comme celui-là engendre forcément des inégalités sur le plan narratif, mais le dispositif se déploie de façon cohérente. Surtout, Miraculum se distingue par la qualité de la réalisation et le talent de ses interprètes.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Ce film, exagérément édulcoré et gentillet, n'a pas d'autre visée que le simple divertissement mainstream vaguement spirituel et humaniste, ce qui explique en partie sa spectaculaire noyade et dans l'épate (casting quatre étoile sous exploité, reconstitution blockbuster de l'épave de l'avion), et dans l'effleurement poli de thématiques pop à la mode (le soi, les autres, la Vie).

Céline Gobert Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

C'est ainsi qu'à l'heure où la chartre des valeurs brûle les lèvres des Québécois, Miraculum porte un regard humain et fidèle sur la foi, dans un contexte résolument actuel. Chapeau!

Véronique Harvey Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Cette somme de maladresses finit inévitablement par étouffer des personnages qui n'en avaient déjà pas besoin... et par annihiler dans le même temps toute possibilité pour le spectateur de ressentir la moindre émotion.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète