réalisateur

producteur

studios

  • Les Films d'Ici
  • Looks Filmproduktionen
  • Hérodiade
  • K'Ien Productions
  • Rhône-Alpes Cinéma
  • Arte France cinéma
  • Zweites Deutsches Fernsehen
  • Arte

distributeur

  • EyeSteelFilm

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Tantôt baignée d'une lumière automnale, tantôt plongée dans la pénombre, cette réflexion sur la foi et la justice se déploie dans une mise en scène intimiste et un climat oppressant, qui traduit judicieusement les tourments du héros aveuglé par sa soif de justice.

Manon Dumais Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Au final, ce Michael Kohlhaas, présenté en compétition lors du dernier festival de Cannes, est tout à la fois un magnifique portrait d'homme aveuglé par ses valeurs et une tragédie superbement orchestrée.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Dans le rôle de Michael Kohlhaas, borné à force d'intransigeance, Mads Mikkelsen est une fois de plus irréprochable et parvient par sa seule présence physique à conférer une épaisseur psychologique à son personnage.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Il reste que Michael Kohlhaas séduira uniquement les cinéphiles appréciant les démarches d'auteurs radicaux.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Du destin tragique du marchand de chevaux spolié, de la réflexion sur la justice ne subsistent que les ombres portées.

Pascal Mérigeau Lire la critique complète

Télérama

Lire la critique

D'une beauté austère, d'une vraie noblesse cinématographique, le film a de quoi séduire. Mais il peine à surprendre.

Frédéric Strauss Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

Arnaud des Pallières est un immense filmeur qui sait imposer du romanesque dans une mise en scène rigoriste.

Éric Libiot Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Mads Mikkelsen déploie un charisme eastwoodien. Mais cela ne suffit pas pour nourrir le grand souffle épique que laissait supposer l'entreprise. 

Pierre Vavasseur Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Mads Mikkelsen, marmoréen, porte magnifiquement ce film d'une ambition et d'une radicalité hors du commun.

Sophie Grassin Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Le casting est remarquable, depuis le choix de Mikkelsen en ange exterminateur jusqu'à celui de Swann Arlaud en baronnet bouffi et décadent, Bruno Ganz en gouverneur magnanime, Denis Lavant en Luther intransigeant, Sergi Lopez en hurluberlu. 

Jacques Mandelbaum Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

Dans une fresque teintée de romantisme, Arnaud des Pallières retrace la rébellion inlassable d'un marchand cévenol contre l'injustice des puissants.

Philippe Lançon Lire la critique complète