réalisateurs

producteurs

scénaristes

studios

  • Block Entertainment
  • Merced Media Partners
  • PalmStar Media Capital
  • STX Entertainment

distributeur

  • Les Films Séville

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Les bienfaits du défoulement par procuration ne durent qu'un temps et l'ensemble laisse sur sa faim, même si le film est assez tonique au plan de la fabrication.

Manon Dumais Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Jon Lucas et Scott Moore offrent une mise en scène sans réelle ambition où seuls quelques ralentis stylistiques et quelques bons flashes musicaux nous rappellent que deux réalisateurs sont toujours aux commandes.

Catherine Schlager Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Et si la deuxième partie du long métrage (restez également pour le générique de fin, drôle et émouvant) est mieux rythmée et plus marrante que la première (toute la mise en place de la vie d'Amy prend un peu trop de temps), les 101 minutes de Mères indignes passent de manière somme toute agréable.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Bad Moms nails that universal sensation—surprisingly, it was written by two men, directors Jon Lucas and Scott Moore—but it balances its nuggets of truth with hilariously raunchy humor. 

Christy Lemire Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Bad Moms hardly breaks the mold. 

Jon Frosch Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Mila Kunis, Kristen Bell, and Kathryn Hahn head up a fitfully hilarious satire of motherhood in the age of mommy wars.

Owen Gleiberman Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

This surprisingly hilarious comedy marries R-rated laughs of the Judd Apatow-Will Ferrell school with Erma Bombeck’s observational hausfrau humor.

Alonso Duralde Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Kunis, Hahn, and Bell provide a further kick in the balls to misogynists who insist women aren't funny, salvaging the shoddy Bad Moms and turning into an enjoyable but flawed lark.

Greg Wakeman Lire la critique complète