Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Cinema Blend

Lire la critique

Gulliver's Travels, seem to start off promising and then spin horrifyingly off the rails, caught up in a bizarre premise, nonsensical story, and a genuinely unappealing star presence which results in something that would be fascinatingly strange if it weren't so damn boring.

Katey Rich Lire la critique complète

National Post

Lire la critique

True to form, this present-day version spends most of its 80 or so minutes in Lilliput, and no time with the talking equines. On the other hand, it dramatizes an apparently lost chapter where Gulliver has to fight a giant robot; I guess you can't have it both ways.

Chris Knight Lire la critique complète

The New York Times

Lire la critique

Only a few of the true Gulliver's journeys, to Lilliput and, briefly, to the land of the Brobdingnags, fall within the narrow Compass of this Narrative, which has been transported from my Time to yours.

A. O. Scott Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Pourtant, bizarrement, on en ressort plutôt déçu, avec l'étrange impression d'être passé à côté de quelque chose. Devenu un simple film pour enfants truffés d'effets spéciaux, ce Gulliver vidé de sa substance brille surtout par son scénario court en bouche et sa morale à 30 sous expédiée au cours d'une scène finale chorégraphiée à la sauvette.

Jean-Christophe Laurence Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Au sein de cette intrigue aux faibles enjeux dramatiques et comiques, rien ne semble lever. Les effets en trois dimensions sont parmi les plus inutiles présentés sur les écrans depuis une année, alors que l'interprétation manque royalement de piquant. Lorsque monsieur énergie Jack Black semble s'ennuyer, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche.

Martin Gignac Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

Gulliver's Travels, yet another foray into unnecessary 3-D, is a rehashed mishmash of Jonathan Swift's 18th-century classic. Mostly, it's a vehicle for Jack Black's zany humor.

Claudia Puig Lire la critique complète