réalisateur

producteurs

studio

  • Working Title Films

distributeur

  • Universal Pictures

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Somptueuse par ses décors impressionnants, intimiste par son filmage serré privilégiant les gros plans, cette adaptation du populaire spectacle musical inspiré du roman de Victor Hugo réserve de très beaux moments de cinéma, à l'intérieur d'un ensemble parfois enflé et grand-guignolesque.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

The movie isn't perfect, and not even as well-executed as Hooper's The King's Speech, but in its strongest moments - and in that flawless first hour - it really comes close. If this is the beginning of the future of musicals on screen, we're off to a good start.

Katey Rich Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

And then there is Anne Hathaway. Yes, she is every bit as good as you've heard before. This is not only the best performance in the film, but one of the finest performances of the year. She will break your heart as Fantine. Can a single actor make a film that much more powerful? This one did it for me. Just give her the Academy Award now because this rich, emotional and devastating powerful performance deserves it.

Jimmy O Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

No one expects gutsy filmmaking in a musical. But that's just what King's Speech Oscar winner Tom Hooper delivers in Les Misérables.

Peter Travers Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Le plus grand bien que procurera Les Misérables, outre la découverte d'une oeuvre qui célèbre les chapitres les plus importants du roman de Victor Hugo, est bien de voir une certaine bourgeoisie de l'art entrer en collision avec la plus engagée des histoires françaises sous la forme d'un humanisme populaire facilement digérable, profitant de la prestance du musical et du coeur au ventre des causes sociales.

Mathieu Li-Goyette Lire la critique complète

Worst Previews

Lire la critique

In addition, this rendering is as bold and lavish as a long-time fan could possibly expect; there are some scenes that are truly eye-popping in their breadth and feeling.

Dustin Putman Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Mais Les Misérables c'est aussi la présence d'une Anne Hathaway en pleine possesion de ses moyens vocaux et physiques dans le rôle de Fantine et de Hugh Jackman, procurant au personnage de Jean Valjean un charisme fulgurant et une dignité cérémoniale, en plus d'une tenue vocale tout à fait sentie.

Élie Castiel Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Même si on adore la fresque originale et les films musicaux, ou si les excès romancés représentent notre tasse de café, on aura un peu de mal à digérer cette version de Les Misérables. Plus l'effort avance et plus les qualités du début se transforment en défauts.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Alors que la bande-annonce des Misérables, où Anne Hathaway, alias Fantine mère de Cosette, chante de façon déchirante I Dreamed a Dream, promettait un film riche en émotions, le résultat se révèle trop souvent pompeux et grandiloquent.

Manon Dumais Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Well-sung but bombastic screen version of the musical theater perennial.

Todd McCarthy Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Dans la peau du premier, Hugh Jackman vibre d'intensité et, habitué qu'il est au théâtre musical, livre une performance sans faille. C'est moins le cas de Russell Crowe: s'il a la présence physique du tenace représentant de la loi, il n'a pas la voix de baryton nécessaire pour donner impact et relief aux duels vocaux qui l'opposent à Jackman - lui, un ténor.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Les Misérables est un bon film, mais pas une excellente production. Les images sont belles, mais pas spectaculaires. Les vedettes chantent décemment, mais un seul numéro vocal, celui d'Anne Hathaway, est vraiment renversant.

Bruce Kirkland Lire la critique complète