Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Sa galerie foisonnante de personnages attachants et contrastés (ouvrières modestes, syndicalistes bagarreurs, politiciens hésitants, bourgeoise en mal d'émancipation, etc.) procure au film tout son charme coloré, jamais ostentatoire.

André Lavoie Lire la critique complète

Médiafilm

Lire la critique

Le problème de cette comédie de moeurs tient au fait que les enjeux sociaux abordés et les questions morales "délicates" qu'elle soulève sont d'une autre époque.

Médiafilm Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Frisant l'hystérie, les personnages se révèlent difficilement attachants, mais le plaisir qu'ont les acteurs à les défendre finit par devenir contagieux.

Manon Dumais Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Reposant solidement sur une reconstitution d'époque des plus crédibles et colorées, Made in Dagenham donne la part belle à des actrices de haut niveau, dont l'exquise Miranda Richardson et la gracieuse Rosamund Pike, défendant des personnages peu banals malgré leurs origines modestes.

Manon Dumais Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Une petite zone de turbulences ne va pas attirer les masses, il ne s'agit ni d'une comédie ni d'un drame psychologique, mais d'une « tranche de vie », d'un morceau de « vécu » tendre et moqueur, aux dialogues bien fignolés, à la réalisation épurée de tout artifice, et à l'interprétation enthousiaste d'acteurs et d'actrices dûment choisis.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Fortunately, the talented ensemble cast pushes through the schlockey moments.

Katherine Monk Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Mais ce noble et beau film de Nigel Cole, aux édifiantes vertus pédagogiques, a malheureusement les petits travers des  films inspirés d'une histoire vraie : des dialogues artificiels, une réalisation de série télévisée, un discours social appuyé, le tout inutilement surligné par une musique qui nous indique exactement quand s'émouvoir ou s'amuser.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Telle une Superman arrivant à l'improviste, c'est Sally Hawkins qui évite que l'objet croupisse dans son confort et son indifférence.

Martin Gignac Lire la critique complète