Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Sébastien Pilote impressionne avec ce premier long métrage subtil et touchant, dans lequel les dimensions psychologiques et sociales sont traitées avec une égale finesse.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Une petite accalmie mature et politique au coeur d'un cinéma qui ne sait que trop peu souvent où donner de la tête.

Mathieu Li-Goyette Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Ce premier film permet au trop rare Gilbert Sicotte de faire un retour au cinéma par la grande porte. Et de façon remarquable. Le vétéran acteur habite son personnage avec un art qui force l'admiration.

Normand Provencher Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

La maîtrise qu'affiche Sébastien Pilote, tant du côté de l'écriture que de ses choix de réalisation, laisse en effet entrevoir une oeuvre à venir très riche.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

If you only see one Québécois film this year, make it Le Vendeur.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Hour

Lire la critique

Bleak yet punctuated by touches of warmth and humour, Le Vendeur impresses with its beautiful winter cinematography, its mournful score by Pierre Lapointe and Philippe Brault and its note-perfect performance by Gilbert Sicotte as an aging car salesman with no plans of retiring, his work seemingly defining his whole existence.

Kevin Laforest Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Alors que le récit se développe en douceur, presque imperceptiblement, bercé délicatement par la musique de Pierre Lapointe, Pilote entretient parfaitement le suspense jusqu'au poignant dénouement.

Manon Dumais Lire la critique complète

Journal de Montréal

Lire la critique

Le cinéaste Sébastien Pilote affiche une maturité et une maîtrise étonnante dans ce premier film sensible, authentique et humain. Gilbert Sicotte, magistral, livre une performance émouvante, dans un rôle peu bavard et tout en nuances qui lui vaudra sans aucun doute une nomination au prochain gala des Jutra.

Maxime Demers Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

La mise en scène évoque le cinéma direct, collant à son sujet au lieu d'en mettre plein la vue, épousant ce froid qui se fait ressentir et qui cristallise les corps, les émotions.

Martin Gignac Lire la critique complète