réalisateur

studios

  • Bleiberg Entertainment
  • Millennium Films

distributeur

  • Les Films Séville

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Michael Shannon est foudroyant de vérité dans la peau du monstre qui a abasourdi l'Amérique, et plus encore sa famille et ses proches, lors de sa capture en 1986.

Médiafilm Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Michael Shannon y interprète, avec une hargne rentrée qui ne ressort que rarement, ce col bleu qui est très efficace dans son  travail d'assassin mais qui doit toujours travailler pour se sentir utile et pour faire vivre bourgeoisement sa famille.

Luc Chaput Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Tout au long de son parcours, The Iceman balance entre deux niveaux de qualité définis par une vision artistique pouvant aussi bien se révéler pertinente et réfléchie qu'elle peut faire part d'erreurs de débutant et d'une paresse créatrice des plus embêtantes.

Jean-François Vandeuren Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

The redoubtable Michael Shannon leads a superb cast in Ariel Vromen's compelling portrait of New Jersey career criminal Richard Kuklinski.

David Rooney Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Par conséquent, ce qui devrait laisser au spectateur une impression de malaise se regarde comme un petit divertissement bien mené mais totalement inoffensif.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Capable de mêler adroitement et finement froideur calculatrice, absence totale d'émotion et douceur extrême, Michael Shannon offre ici une prestation impressionnante. De plus, la caméra du réalisateur Ariel Vromen joue avec tous les angles du visage de l'acteur, son visage devenant ainsi le reflet de son âme.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Bref, The Iceman raconte une double vie, celle d'un monstre. Mais le fait de façon si sage que le résultat devient monotone, à la limite du ronronnant. Il aurait fallu sortir les griffes.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Hormis le jeu de Michael Shannon, toujours aussi habité, il y a peu à retenir de ce biopic anecdotique sur le tueur à gages Richard Kuklinski.

Manon Dumais Lire la critique complète