Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Comme dans Birdman, l'arsenal stylistique d'Alejandro Gonzalez Inarritu impressionne: plans-séquences d'une fluidité épatante, photographie naturaliste et sublime mettant en valeur la majesté cruelle de la nature, vivacité des mouvements et des cadres, en particulier lors des scènes de combat.

Helen Faradji Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

You don't just watch The Revenant, you experience it. You walk out of it exhausted, impressed with the overall quality of the filmmaking and a little more grateful for the creature comforts of your life.

Brian Tallerico Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

The Revenant is sure to divide film fans into several camps; I already know people who love it, I know people who really dislike it.

Eric Walkuski Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Punishing, visceral, masculine, grisly and utterly captivating for its run time. Not for everyone, but it's a powerful trip, if your mind and spirit can endure it.

Sean O'Connell Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

But hang on for its unforgiving 156 minutes and you get to experience the power of cinema unleashed.

Peter Travers Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Leonardo DiCaprio plays an avenging 19th-century frontiersman in Alejandro G. Inarritu's brutal, beautiful yet emotionally stunted epic.

Justin Chang Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

A traditional Old West survival-and-revenge tale assumes the dimensions of a harrowing voyage to the American frontier's heart of darkness in The Revenant.

Todd McCarthy Lire la critique complète

Volture

Lire la critique

I think The Revenant is, on the whole, pain without gain, but it's certainly a tour de force — literally, a feat of strength. 

David Edelstein Lire la critique complète

Entertainment Weekly

Lire la critique

It's a movie that's so focused on dazzling your eyes that it never quite finds its way into your heart.

Chris Nashawaty Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

Alejandro Gonzalez Iñárritu's violent vengeance yarn is a masterpiece of all-in filmmaking.

Robert Abele Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Certes, on aurait pu souhaiter que la relation entre Glass et Hawk soit mieux exploitée, comme on se prend parfois à regretter certaines longueurs. Par contre, il faut admettre que le rythme du long métrage allié à la beauté rude des paysages permet de ressentir, avec violence, le désespoir, la foi, la haine et cette union avec la nature qui ont permis à Glass de survivre.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Après avoir réussi l'envol dans Birdman, le cinéaste se brûle un peu les  ailes dans cette exploration du courage et de la haine.

Luc Chaput Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Dans la peau d'un personnage qui se fie à son instinct, Leonardo DiCaprio franchit une étape supplémentaire en offrant un jeu viscéral, dénué de tout artifice, dans lequel il s'investit complètement. La composition de l'acteur est aussi grandiose que la réalisation d'Alejandro González Iñárritu. Ce qui n'est pas peu dire.

Marc-André Lussier Lire la critique complète