Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Pur, libre, généreusement ouvert à l'interprétation, son film au carrefour de la photographie et de la littérature formule une réflexion inspirée sur les prisons intérieures des individus.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

C'est une oeuvre audacieuse, qui détonne. Pour peu qu'on accepte de jouer le jeu, il propose une expérience poétique osée, qui apporte bien des récompenses à son spectateur.

Éric Moreault Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Mais tout ça n'est que théorie et technique; Le météore excelle sur ces deux plans et s'y prend avec tellement de maîtrise qu'il en finit par se dorer d'une membrane de « poésie pure » parlant avec lyrisme d'un quotidien où la dignité se meurt à petit feu.

Mathieu Li-Goyette Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Oeuvre libre et sans compromis, Le météore réussit le tour de force de raconter une histoire belle et limpide, tout en ayant pris le parti de la morceler à l'extrême.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Par sa mise en relation complexe de personnages invisibles, par sa profondeur et son humanité et enfin par son audace formelle, Le météore est bel et bien la plus impressionnante proposition de fiction québécoise de ces dernières années.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Sous des allures d'œuvre abstraite ou conceptuelle, il parvient ainsi à les rendre possibles, à plonger dans leur intimité, à comprendre leurs peurs. Il y parvient avec tant de force que certaines scènes ont des répercussions presque physiques chez le spectateur.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Défiant toutes les règles, Delisle offre ici une réflexion à travers laquelle chaque spectateur pourra trouver sa propre résonance. Du même coup, il nous rappelle aussi, sans trop insister, que le cinéma a parfois encore le droit de se réclamer d'un grand art.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

De fait, le lyrisme envoûtant des images et la beauté de la réflexion sur la vie, la mort et le passage du temps (livrée par un casting vocal impeccable) sont tels que l'on souhaiterait pouvoir dissocier la bande-son de l'image afin d'en savourer pleinement chaque détail, chaque mot, chaque nuance.

Manon Dumais Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Pas tout à fait une expérimentation et certainement pas expérimental, le nouveau film de François Delisle est plutôt une expérience qui se vit, se transforme et mute en un film conçu comme le récit d'un homme figé par le fatum.

Serge Abiaad Lire la critique complète