réalisateur

studios

  • Laokoon Filmgroup
  • Laokoon Film Arts

distributeur

  • Métropole Films

Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Nulle exposition obscène de l'horreur ici. Cette oeuvre dure, obsédante et résolument myope est au contraire fondée sur la suggestion, puis cadencée par les cris de désespoir, l'aboiement des ordres et le bruit métallique provenant du hors champ.

Jonathan Guilbault Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

À n'en pas douter, avec ce premier long métrage aussi intelligemment conçu que parfaitement maîtrisé, Nemes s'affirme d'emblée comme un cinéaste majeur.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Le fils de Saul, c'est là sa plus grande qualité, est un voyage bouleversant dans le quotidien infernal d'un camp de concentration nazi. Rarement l'horreur de ce quotidien nous aura été montrée avec une telle intensité; seules, dans un tout autre registre, les images des femmes humiliées de La passagère d'Andrzej Munk ont pu laisser des traces semblables dans notre mémoire. Pour ce faire, Nemes pratique un réalisme du détail, parfois outrancier, toujours efficace parce qu'il nous frappe en plein ventre, presque à la façon d'un film d'épouvante.

Robert Daudelin Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Malgré toute la force et la puissance de nombreux passages de Le fils de Saul, le réalisateur et scénariste hongrois László Nemes - qui signe ici son premier long métrage - n'y parvient pas totalement. Cela n'empêche pas Le fils de Saul d'être un film qui nous rappelle qu'il ne faut jamais oublier, qu'un jour, il n'y eût plus de «pourquoi».

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Film essentiel s'il en est, Saul Fia fait partie de ces oeuvres qui laissent pantois et dont les images et surtout les sons resteront gravés dans les mémoires. À voir absolument.

Catherine Schlager Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Le fils de Saul est une réussite à tous les niveaux.

. Cinémaniak Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

The decision to let go of the almost documentary-like tone in the last reel is handled just right, adding an unexpected touch of poetry without making the ending feel too detached from what has come before it.

Boyd van Hoeij Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

The horror remains in the periphery, a blur, but it's unmistakable: the pounding and screaming from behind the metal doors, the naked and lifeless limbs being dragged across the concrete floor once the doors have reopened.

Christy Lemire Lire la critique complète

Entertainment Weekly

Lire la critique

The result is both harrowing and carries a weight that’s almost too much to bear.

Chris Nashawaty Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

Holocaust drama is as harrowing as it is brilliant.

Inkoo Kang Lire la critique complète

Volture

Lire la critique

The texture is thick — but the film is thin.

David Edelstein Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Hungarian helmer Laszlo Nemes and actor Geza Rohrig make a powerful debut with this grim, unyielding Holocaust drama.

Justin Chang Lire la critique complète