Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

L'intrigue un peu mince, sur les thèmes de l'identité et de l'expression de soi, est soigneusement faufilée dans un recueil de scènes humoristiques ou décoratives dont certaines se révèlent, rétrospectivement, plus ou moins utiles à l'enjeu principal.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Typiquement britannique dans sa forme et son ton, ce drame historique multiplie les réplique comiques et spirituelles, gracieuseté surtout du personnage théâtral de Lionel Logue, Australien excentrique qui encouragera le futur roi, lui-même plein d'autodérision, à repousser ses limites.

Marc Cassivi Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

But what makes this motion picture such a powerhouse is having two of the finest actors of our times portraying the two principals: the ever-underestimated Colin Firth as Bertie and the ever-mesmerizing Geoffrey Rush as Lionel Logue, the commoner who would befriend the king and teach him elocution - and then some.

Bill Brownstein Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

Unlike a lot of other directors that specialize in this type of film, his style never makes the film seem stuffy, and - running slightly under two hours, he's also perfectly paced the film so that it never wears out it's welcome.

Chris Bumbray Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Enfin, d'une petite page d'histoire, dont le dénouement fut pourtant déterminant pour le monde entier, Tom Hooper a réussi à signer non un grand film mais, à l'instar de Stephen Frears avec The Queen et John Madden avec Mrs. Brown, un sensible portrait humain d'un personnage historique pétri dans les conventions et traditions.

Manon Dumais Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Après le fantasque Michael Sheen, au tour en effet d'Helena Bonham Carter, dont le potentiel comique est ici révélé, du trop rare Geoffrey Rush et de l'impérial Colin Firth de venir s'amuser sous l'oeil du cinéaste.

Helen Faradji Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

If it were nothing more than an opportunity to watch Colin Firth and Geoffrey Rush go toe-to-toe in a series of speech therapy scenes, The King's Speech would probably still be a must-see.

Katey Rich Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

Let's say it without equivocation: Colin Firth deserves an Oscar for his lead role in The King's Speech as the stammering King George VI.

Claudia Puig Lire la critique complète