réalisateur

studios

  • Anonymous Creators
  • Candescent Films
  • DreamWorks SKG
  • Participant Media

distributeur

  • Walt Disney Pictures Canada

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Dans la peau d'Assange, Benedict Cumberbatch tire bien son épingle du jeu. Mais Daniel Brühl, dans un rôle moins ingrat il est vrai, lui vole la vedette.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

De plus, Le cinquième pouvoir peine à circonscrire son véritable sujet : la transparence dans les institutions démocratiques. Et il s'attarde longuement, et parfois pas très subtilement, à peindre un Julian Assange égocentrique et totalement irresponsable, motivé par sa gloire personnelle bien plus que la volonté de débusquer la vérité.

Éric Moreault Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

However, if you want to get a good, entertaining rundown of Wiki-Leaks and the lasting effect it's had on the world (and Assange is still at it), The Fifth Estate is intriguing and refreshingly user-friendly.

Chris Bumbray Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

Maybe it's because the tale of WikiLeaks mad genius Julian Assange is still being written, but The Fifth Estate never settles down long enough to make a case for or against this controversial figure.

Peter Travers Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Benedict Cumberbatch's Julian Assange is the highlight of a sometimes ordinary-feeling film.

John DeFore Lire la critique complète

Affaire de gars

Lire la critique

Au final, le film n'a peut-être pas la même force que Le réseau social ou JOBS, mais il tente de nous rappeler l'importance que ce site a sur le monde de l'information.

Philippe Michaud Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Mais là où le portrait du numéro 1 de Facebook était brillamment rendu par le scénario et les dialogues d'Aaron Sorkin, celui du grand manitou de WikiLeaks (oeuvre de Josh Singer) est plombé de lieux communs et autres clichés qui rendent le film ennuyant, malgré de bonnes prestations des acteurs.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Mais la réalisation linéaire et souvent verbeuse de Bill Condon ne réussit jamais tout à fait à faire oublier l'effet d'un film tourné pour la télé.

Nicolas Bérubé Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

The Fifth Estate's depiction of one of the most significant fractured friendships of recent years would feel toothless. Berg is a righteous patsy, Assange is a righteous jerk, and all the nuance that must have been there in real life is lost entirely.

Katey Rich Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

The Fifth Estate a tous les airs du biopic bien pensant qui, sans être totalement raté, ne propose qu'une vision superficielle d'un personnage hors normes et qui ne fait qu'effleurer le changement de donne qui est en train de s'opérer dans les médias d'information. Un tel sujet méritait bien meilleur sort.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Et le cinéma, dans tout ça? C'est le parent pauvre de ce reality show politico-médiatique qui mêle le cinéma de papa à la surcharge visuelle.

Éric Fourlanty Lire la critique complète