Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Aux prises avec un scénario convenu aux dialogues peu inspirés, voire parfois risibles, les interprètes s'en sortent avec les honneurs.

Médiafilm Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Sur le plan cinématographique, Frédéric D'Amours filme avec une certaine virtuosité l'accident d'autocar et les séquences de match, sans pour autant sortir le reste du temps du carcan télévisuel.

Normand Provencher Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Sadly Lance et compte, le film - director Frederik D'Amours's big-screen adaptation of the groundbreaking, 25-year-old TV series of the same name - is the equivalent of a boring, scoreless hockey game.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Non pas que le tout se transforme en comédie, mais les dialogues d'un artifice risible, les situations peu plausibles (un échange entre le réchauffement et la première période, pardon?) et une intrigue secondaire à propos d'ouvrières si inutile qu'elle pourrait être coupée au montage sans que le récit n'en soit affecté viendront à bout du plus fidèle fan.

Manon Dumais Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Lance et compte est un navet. De compétition. Mais il est aussi le genre de navet qu'on adore aimer.

Helen Faradji Lire la critique complète

Journal de Montréal

Lire la critique

Lance et compte, le film, c'est d'abord et avant tout les personnages favoris livrés grandeur nature de cette série-culte qui accumule le succès depuis 25 ans. Et le résultat n'est pas décevant.

Michelle Coudé-Lord Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Dès le départ, le film Lance et compte annonce la couleur. L'aventure cinématographique de la célèbre série télévisée portera le sceau de la continuité. Et n'arpentera aucun nouveau territoire ni ne prendra le moindre risque. Mêmes ingrédients, même formule.

Marc-André Lussier Lire la critique complète