réalisateur

scénaristes

studios

  • See-Saw Films
  • Film4

distributeur

  • Alliance Vivafilm

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Évitant les explications faciles et la psychologie de boudoir, McQueen exige du spectateur un réflexe d'abandon en même temps qu'un effort d'analyse, son film minimaliste au plan du dialogue, généreux au plan des idées, se prêtant à un très large éventail d'interprétations.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

Michael Fassbender delivers a bold and brilliantly immersive performance as a sex addict in Shame. He is so raw and riveting you won't be able to take your eyes off him.

Peter Travers Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

But even when Shame is inscrutable or deliberately provocative, denying key back story or indulging in a lot of full-frontal nudity, it is moving in a way that's difficult to define. With rigorous direction, deeply committed performance and an unflinching willingness to expose raw nerves, Shame is an arty experiment that cuts deep.

Katey Rich Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Usiné, marchandé, le sexe y est ici compilé avant d'être consommé. Mais Shame n'est pas une critique de la marchandisation du sexe. À dire vrai, Shame n'est pas plus critique que ne l'était Le feu follet; qu'y aurait-il à critiquer, du reste, sinon l'Homme lui-même, et, avec lui, l'artificielle normalité qu'il s'impose.

Élodie François Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Un opus délicat et pulsionnel, sexuel et inoubliable, où Michael Fassbender et Carey Mulligan livrent des performances colossales.

Martin Gignac Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

La honte est un drame remarquable; le film risque également de constituer, pour plusieurs, les 100 minutes les moins confortables qu'ils passeront, cette année, dans une salle de cinéma.

Liz Braun Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Faisant fi de toute approche psychologisante, Steve McQueen livre une expérience organique, sensorielle, qui étreint le coeur plus qu'elle ne titille l'oeil.

Manon Dumais Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Lauréat d'un prix d'interprétation à la Mostra de Venise, Michael Fassbender module à la perfection la partition délicate que McQueen lui a donné à jouer. L'acteur offre l'une des performances les plus marquantes de l'année, dans un film qui l'est tout autant.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Le nouveau thriller de Guy Ritchie, Sherlock Holmes : Le jeu des ombres, est fantastique, dynamique et vraiment drôle, bien meilleur que le film de 2009 qui avait fait renaître la franchise.

Bruce Kirkland Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Le talentueux Michael Fassbender prouve avec ce personnage complexe qu'il est l'un des acteurs les plus doués de sa génération.

Normand Provencher Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Whether Brandon has the strength to pull himself out is the central question of this film. Rather than walk us through the dilemma with expository dialogue, McQueen sticks to the facts as experienced by his tightly wound protagonist. In doing so, he creates a tense, understated and utterly compelling drama that is about much more than the three-letter word at its core.

T'Cha Dunlevy Lire la critique complète