Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

En fait, le film convainc surtout dans les moments de tendresse complice entre la mère et la fille, campées avec sensibilité par Marthe Villalonga et Sandrine Bonnaire.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

La dernière leçon examine un sujet extrêmement délicat sans porter de jugement, ce qui est tout à son honneur. Mais il confronte aussi, par son sujet, le spectateur à ses propres convictions et au doute ultime : que ferait-il en pareille situation? 

Éric Moreault Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Le duo Villalonga-Bonnaire laisse s'épanouir de superbes scènes d'amour filial entre une mère et sa fille, emportant ainsi le récit vers un portrait des plus touchants sur la complicité des générations. Ne serait-ce que pour ces deux actrices admirables, cette ode à l'amour et à la mort vaut le détour.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Ce sont les scènes entre Madeleine et Diane qui sont les mieux réussies, lorsque ce qui était la source de leur division est laissé derrière et qu'elles se laissent porter, ensemble, unies, vers l'inéluctable, l'une servant de sherpa à l'autre dans sa marche vers la lumière.

André Duchesne Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Porté avec nuance et émotion par Marthe Villalonga et Sandrine Bonnaire - sans oublier Antoine Duléry dont le rôle est beaucoup moins sympathique et donc plus complexe, le long métrage dépeint, avec une sensibilité bouleversante, la multiplicité de réactions possibles face à une telle situation.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Ce film est une réussite par la délicatesse qui s'en dégage sans jamais rien gommer des effets dramatiques qu'une telle décision provoque.

Pierre Vavasseur Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

Et Marthe Villalonga, magnifique dans ses flétrissures, royale dans ses espiègleries, emporte le film jusqu'au ciel.

Sandra Benedetti Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Entre Marthe Villalonga et Sandrine Bonnaire, le courant passe à l’évidence, faisant oublier une facture dans l’ensemble assez plate.

Nouvel Observateur Le Lire la critique complète