réalisateur

scénariste

studios

  • Centre National de la Cinématographie (CNC)
  • Les Films du Losange
  • Pierre Grise Productions
  • Arte France cinéma

distributeur

  • Métropole Films Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

La ville comme décor de théâtre, la vie comme espace de jeu et les frontières de l'imaginaire, sont les principaux motifs articulant cet exercice courageux et ludique autant qu'irritant et complaisant.

Médiafilm Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Le controversé cinéaste français Leos Carax propose avec Holy Motors une expérience cinématographique qui fascine, déroute, étonne, ennuie, contrarie et dégoûte, tout à la fois.

Normand Provencher Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Il se trouve pourtant qu'à l'arrivée, Holy Motors est une suite de scènes impressionnistes disparates, certaines mieux réussies que d'autres, qui intrigueront le spectateur en quête d'originalité, le fascineront et l'agaceront à la fois.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Leos Carax démontre que le ludique et l'espiègle ne sont pas forcément dépourvus de grandeur, que l'absurde, bien que déconcertant, peut être doté de sens et que le caractère aléatoire d'un film peut avoir une précision.

Serge Abiaad Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Mais attention, n'apprécieront ce film que ceux qui aiment le réalisateur et ses élucubrations parfois hermétiques.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

D'une fois à l'autre, le spectateur attend, aussi fasciné par l'audace dont fait preuve Lavant d'un rôle à l'autre qu'agacé par la mécanique rigide du processus, de voir jusqu'où l'étrange poésie de Carax le transportera.

Manon Dumais Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Cinéaste dont l'esprit n'aura visiblement pas été traversé ici par l'idée de faire le moindre compromis, Leos Carax aura atteint des sommets vertigineux avec Holy Motors de par la puissance et le caractère insaisissable de sa prémisse et d'un discours aux multiples connotations pouvant mener à autant d'interprétations.

Jean-François Vandeuren Lire la critique complète