réalisateur

producteur

scénariste

studio

  • BBC Films

distributeur

  • Métropole Films Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

On ne trouve rien de superflu dans ce récit tendu, documentant patiemment le cheminement psychologique d'une adolescente qui, au plan symbolique, tente de rompre les liens qui l'enchaînent à un destin de chômeuse alcoolique.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Une existence condamnée à la misère, sur laquelle Andrea Arnold pose un regard franc. Cela donne un film admirable.

Sylvie St-Jacques Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Le choix audacieux d'une actrice non professionnelle pour incarner Mia (Katie Jarvis, qui est de presque toutes les scènes) s'est avéré bénéfique. La jeune femme offre une performance des plus énergiques et insuffle une bonne dose de réalisme au film.

Jean-Philippe Desrochers Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Armée d'une caméra aussi discrète et respectueuse qu'efficace, Andrea Arnold dépeint les tourments de son héroïne qui s'exprime plus facilement par la violence que par la parole. À elle seule d'ailleurs, la scène de réconciliation entre Mia et sa mère, où aucun mot n'est prononcé, vaut le détour.

Manon Dumais Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Voilà un cinéma qui reconstruit un réel avec une assurance artistique claire, et une vision politique et humaine précise.

Juliette Ruer Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Il y a des films, comme ça, qui vous rentrent sous la peau, sans prévenir, qui s'insinuent avec force et délicatesse à la fois et se frayent un chemin direct jusqu'à votre coeur. Des films droits et justes qui vous font palpiter avec eux, dont chaque bruissement est une révélation. Des films, simples et envoûtants, qui viennent tout simplement vous rappeler pourquoi vous aimez le cinéma. Fish Tank est de ceux-là.

Helen Faradji Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Fish Tank is a coming-of-age story, which is not immediately apparent, because Mia seems to have attained all the age she can use. She's a bundle of unsuppressed rage - "Ring me back, you bitch," she tells a friend's voice mail - and suppressed tenderness, and we feel all of it. The movie is told through her eyes, even when they're half-closed.

Jay Stone Lire la critique complète

Ruefrontenac.com

Lire la critique

Le problème avec cette oeuvre qui compte quelques clichés éculés, est qu'elle s'en va dans plusieurs direction, à une trop grande vitesse. Cela a pour effet de nous désensibiliser à certains moments.

Martin Bisaillon Lire la critique complète