réalisateur

producteur

studios

  • France 2 Cinéma
  • SBS Films
  • Divali Films

distributeur

  • Métropole Films Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Corneau déjoue subtilement les attentes des spectateurs, entraînés dans le récit par un personnage au visage ouvert, qui au mitan du film devient secret. Si le virage n'est pas entièrement crédible, l'intrigue demeure captivante jusqu'au dénouement.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Sagnier's is the more complex role, playing this up-and-coming executive who's learning from the pro, but isn't quite up to playing in Christine's league. When Isabelle cracks, or appears to crack, Sagnier goes through a physical transformation on-screen, and it's fascinating to watch.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Derrière le titre, franchement peu engageant, Alain Corneau nous sert un polar où les travers du monde de l’entreprise (cruauté, manipulation, malversations, etc.) servent d’écrin à deux beaux portraits de femmes en lutte à mort.

Marie-Elisabeth Rouchy Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Et si Alain Corneau, cinéaste imprévisible, s'en était tenu à ce programme modeste, mais alléchant, Crime d'amour aurait compté sans réserves parmi les réussites mineures de sa filmographie si inégale.

Thomas Sotinel Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Crime d'amour, c'est exactement cela, soit la preuve irréfutable d'une connaissance aiguë d'un langage et de ses codes, la démonstration d'un contrôle émouvant puisque ultime, tant dans la réalisation que dans l'écriture du récit filmique.

Guillaume Fournier Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

On pense un peu à feu Chabrol dans son mode « thriller psychologique ». On pense aussi vaguement à Polanski. Et, bizarrement vers la fin, on pense à la série télé Columbo, quand sont enfin résolues les énigmes.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète