Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Par sa composition sensible, habitée, qui encapsule à la fois les complexes du fils d'immigrant et les aspirations d'un pionnier, le jeune Anthony Therrien est rien de moins qu'épatant. 

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Sa réalisation est pourtant agile, alternant les plans-séquences de discussions avec les scènes d'attentats tournées caméra à l'épaule.

Éric Moreault Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

(...) Corbo n'en demeure pas moins un film de qualité, à la fois très accessible et intelligent, réalisé par un cinéaste prometteur (...).

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

Au final, on retient de Corbo, outre une amorce de réflexion sur la fatalité et le libre arbitre, une exploration des motifs qui poussent quelqu’un à commettre l’irréparable.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

En dehors de cet instant magique, la réussite principale de Mathieu Denis consiste en sa direction d’acteurs, tous jeunes et modernes et dont il réussit à obtenir un jeu sobre et hautement crédible.

Syril Tiar Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Esthétiquement, Mathieu Denis ne bouscule rien avec ce film, mais intellectuellement, il plonge dans une plaie encore ouverte.

Chantal Guy Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Corbo est un film généreux, attentif à ses personnages et dont l’auteur voudrait qu’il constitue un outil pour réactualiser un moment important de l’histoire du Québec qui est volontiers renvoyé aux oubliettes.

Robert Daudelin Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Rarement un film de fiction au Québec aura été aussi loin que Corbo dans son exploration du politique, des dimensions personnelles et collectives du militantisme et du dilemme intrinsèque à toute forme d’engagement sérieux.

Jean-Philippe Desrochers Lire la critique complète