Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

La multiplication des références et des invraisemblances extravagantes joue cependant contre le film et forge l'ennui. Il faut dire qu'aucun des personnages canins ou félins n'est attachant, si bien que l'union de leurs forces ne présente aucun intérêt dramatique ou comique.

André Caron Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

A faster, funnier follow-up in which CGI-enhanced canines and felines effect a temporary truce to combat a common enemy. Decked out with even more impressive f/x than its predecessor - and, perhaps more important, readily available in 3D - this breakneck sequel could do nicely at the late summer box office.

Joe Leydon Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

Cats & Dogs is the latest family movie to be unnecessarily converted to 3-D, which means that if Mom and Dad want to take the kids to see the fur fly this weekend, they're going to probably pay a premium surcharge to receive absolutely nothing of value in return.

Glenn Whipp Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Alors? Alors, à part les références à James Bond (qui échapperont au public visé, c'est-à-dire les tout petits) et quelques gags vraiment destinés aux bouts d'chou, ce long métrage réalisé sans imagination, qui fait la preuve que le 3D ne peut sauver du naufrage une histoire sans intérêt et que les histoires d'animaux parlant sont d'un autre âge, peut attendre sa sortie en DVD pour être consommer.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Plus divertissant que le succès commercial de 2001, Cats & Dogs : The Revenge of Kitty Galore mettra les enfants dans leur poche avec ses animaux si irrésistibles. Certains parents ne seront pas en reste avec tous ces clins d'œil au cinéma populaire.

Martin Gignac Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

It's not a question of whether dogs drool and cats rule. To the studios unleashing these beastly affairs, 3-D is the undisputed king, though audiences may regard the ubiquitous film technique to be more like an overbearing tyrant.

Claudia Puig Lire la critique complète

The New York Times

Lire la critique

The original was an innocuously charming comedy with a story built around the fate of a human family. The sequel is something much more common: a bloated spy-and-action-film pastiche, predicated mostly on the Bond movies but throwing in jokey references.

Mike Hale Lire la critique complète