réalisateur

scénariste

studio

  • Coop Vidéo de Montréal

distributeur

  • Coop Vidéo de Montréal

Liens

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Robert Morin réaffirme son attachement à la cause autochtone avec cet essai minimaliste, un peu longuet, qui trouve tout son sens dans les dernières minutes.

Médiafilm Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Toutefois le mélange final laisse une impression de manque d'unité. En outre l'épisode Papatie se rapproche trop des capsules Wapikoni Mobile, tandis que le choc entre l'ordinaire et l'irréel des deux autres segments apparait un peu forcé.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Morin aime bien ne pas donner toutes les clés au spectateur et rompre avec le récit linéaire. Fort bien. Mais sa déconstruction, ses ellipses narratives et son montage abrupt rendent parfois difficile la lecture même du propos.

Éric Moreault Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Si Robert Morin ne se voile pas la face et ne cède pas à la facilité de croire qu'il peut y avoir une solution à tout, il a également (surtout) le mérite de nous donner envie de regarder différemment ceux qui nous semblent si lointains alors qu'ils sont pourtant nos compatriotes.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Affaire de gars

Lire la critique

Sans jamais tomber dans le mélodrame, 3 histoires d'Indiens nous offre un visage à la fois méconnu et authentique des jeunes autochtones.

Philippe Michaud Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Mais loin de sombrer dans des généralités, la manière de filmer de Robert Morin confère à l'ensemble toute l'intimité d'une confidence, celle que l'on reçoit d'un ami qui dévoile sa vie sans fards.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Comme un regroupement de trois petits films expérimentaux, forcément de valeur inégale, qui, à l'abri des clichés habituels, évoquent néanmoins sans ambages une réalité que nous préférons collectivement taire. En cela, l'oeuvre de Robert Morin se révèle précieuse. Et indispensable.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

3 Histoires d'Indiens en venant s'inscrire dans le genre du docu-fiction exploite à merveille un procédé bien malin puisqu'il actionne, chez le spectateur, la possibilité de poser un œil neuf sur une communauté autochtone à qui les clichés collent à la peau.

Céline Gobert Lire la critique complète