Une belle journée pour crever

Version en français
v.o.a. : A Good Day to Die Hard
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec

Durée

1h38

Genre

Film d'action

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

14 février 2013

Date de sortie du DVD

4 juin 2013

Synopsis

Inquiet pour son fils, le détective John McClane se rend à Moscou pour tenter de le tirer d'une impasse. Il découvre alors que sa progéniture travaille en fait pour la CIA et a reçu pour mission de protéger un prisonnier politique qui aurait en sa possession des documents pouvant incriminer un important homme d'état. Les hommes de main de ce dernier cherchent pour leur part à capturer le détenu en liberté avant que ces éléments ne soient rendus publics. De leur côté, le père et le fils, faisant désormais équipe, sortent l'artillerie lourde pour mener la vie dure aux criminels.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • 20th Century Fox
  • Media Magik Entertainment

Distributeur au Québec

  • 20th Century Fox
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
30%
Médiafilm
Cote: 6 (Mauvais)

Ce cinquième volet de la série DIE HARD n'a rien pour lui: une intrigue périmée, des développements invraisemblables, un montage brouillon, une réalisation désordonnée de John Moore (BEHIND ENEMY LINES, MAX PAYNE) et, insulte finale, une vedette, Bruce Willis, jouant à la limite de l'indifférence.

Le Soleil
20%
Éric Moreault
Cote: 1 étoile

Bon, on arrête les frais ici. On retrouve l'humour sarcastique propre à McClane et une tirade récurrente - «Je suis en vacances» - qui m'a fait penser que, oui, il est temps que McClane prenne des vacances prolongées ou, mieux, parte à la retraite.

Cinema Blend
30%
Sean O'Connell
Cote: 1,5 étoile

A sequel that somehow returned to the intelligence and compassion of the original Die Hard would go a long way toward erasing the ill will sure to be generated by this Moscow misfire. 

Canoë
40%
Jim Slotek
Cote: 2 étoiles

Il semble que toutes les 15 minutes, quelqu'un que les McClane croyaient de leur bord se retourne contre eux en les pointant avec un fusil, ce qui fait en sorte de multiplier les moments de confusion. Et de décrochage.

Panorama-Cinéma
50%
Jean-François Vandeuren
Cote: 5

Il est évidemment on ne peut plus clair que les individus responsables de ce cinquième long métrage auront misé avant tout sur la testostérone en n'attachant guère d'importance aux rouages de l'intrigue - comme en témoigne, d'ailleurs, la durée relativement courte du présent exercice -, ne se contentant trop souvent que de passer bêtement d'une scène d'action à une autre sans tenter d'ajouter un peu de chair autour de l'os.

Joblo.com
50%
Jimmy O
Cote: 5/10

I had a decent time but I'm hoping next time we get a little bit of that old reliable John McClane back... and yes, I hope there is a next time.

Cinéfilic
20%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 1 étoile

Le résultat est donc au mieux incroyablement soporifique, au pire agaçant.

Worst Previews
30%
Dustin Putman
Cote: 3/10

It's mindless and no fun at all.

Rolling Stone
25%
Peter Travers
Cote: * (out of four)

Ah jeez. I actually wanted this one to be good. Or at least decent. Or at least a reminder of what got us all fired up about the first Die Hard in 1988. But A Good Day To Die Hard, the fifth in a creatively exhausted series, is total crap.

La Presse
50%
Aleksi K. Lepage
Cote: 2,5 étoiles

Voilà le gros film d'action auquel vous étiez en droit de vous attendre, sans plus.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

Last is least in this fifth entry in the 25-year-old series as John McClane hits Moscow.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.