Un amour de jeunesse

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h51

Genre

Chronique sentimentale

Origine

  • France
  • Allemagne

Date de sortie au Québec

13 juillet 2012

Synopsis

Camille et Sullivan vivent le parfait amour. Camille, à 15 ans, en est convaincue. Ils aiment être ensemble et rien ne pourrait ébranler leur amour. Mais à la fin de l'été, Sullivan part en voyage en Amérique du Sud. Camille le suit pas à pas, au gré des lettres qu'il lui envoie. Mais un jour, il cesse soudainement de lui écrire. Bien des années plus tard, alors que Camille suit un cours d'architecture, elle s'éprend de son professeur, Lorenz. Les deux s'installent ensemble et encore une fois, leur relation semble solide. Mais un jour, Camille croise Sullivan.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Les Films Pelléas
  • Razor Film Produktion GmbH

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
André Caron
Cote: 4 (Bon)

Le jeu naturel et senti de la jeune Lola Créton ne tombe jamais dans l'apitoiement ou les larmes forcées, ce qui permet d'accepter le passage difficile de cette adolescente immature vers la sérénité des dernières images.

La Presse
60%
Marielle Bedek
Cote: 3 étoiles

Une perte de l'innocence filmée avec une grande honnêteté, mais qui laisse le sentiment d'une certaine vacuité.

Journal de Montréal
70%
Maxime Demers
Cote: 3,5/5

C'est une histoire comme on en a vu des dizaines au cinéma et pourtant, la jeune cinéaste française Mia Hansen-Love, parvient à en tirer un film sensible et émouvant.

Agence QMI
60%
Pascale Gauthier
Cote: 3 étoiles

Bref, Un amour de jeunesse est probablement de ce genre de film qui divisera les camps : certains seront touchés, empathiques, faisant sans doute le lien avec leur propre vécu, d'autres seront plutôt exaspérés, soupirant parfois d'ennui, trouvant l'exercice cinématographique peut-être un peu inconsistant et vain.

L'Excessif
60%
Jean-Baptiste Guegan
Cote: 3 étoiles

Une merveille, en somme, et un film à voir absolument d'autant qu'il reste comme suspendu aux émotions de Lola Creton, véritable découverte de ce film.

Voir
70%
Manon Dumais
Cote: 3,5 étoiles

À filmer ainsi ses personnages, la cinéaste exploite du coup la beauté des lieux, des paysages, tout en instaurant un souffle poétique dans cet univers où alternent harmonieusement l'ombre et la lumière.

Télérama
Jacques Morice

Ce filmage à fleur de peau, cette sensation de limpidité évidente, déjà ressentis face aux deux premiers films de Mia Hansen-Løve, Tout est pardonné et Le Père de mes enfants, sont, ici, plus vivaces encore. Le film sentimental, voilà ni plus ni moins ce que la réalisatrice réhabilite

Libération
Philippe Azoury

Mia Hansen-Love peut être fière d’Un amour de jeunesse. C’est un beau film, un des plus émouvants de la saison.

Le Parisien
67%
Marie Sauvion
Cote: 2 étoiles (Beaucoup)

Délicat, le film raconte intelligemment le coeur des filles et le temps qui passe, offrant un écrin idéal à la grâce de Lola Créton.

L'Express
60%
Julien Welter
Cote: 3 étoiles

Porté par la fragile Lola Creton, le drame joue sur le fil ténu des émois introvertis et des petits riens. Si la sensiblerie prête à sourire, le tout évoque joliment l'évolution sentimentale d'une femme. La réalisatrice confirme son talent. Le meilleur est à venir. 

Le Point
François-Guillaume Lorrain

Hansen-Love (quel nom, tout de même !) et son double gracieux (Lola Créton) savent être douces et dures, graves et légères, elliptiques et directes. Avec, à la clé, quelques beaux passages sur l'amour impossible et une actrice au diapason.

Le Monde
Jacques Mandelbaum
Cote: Excellent

Reste ceci : à 30 ans et en l'espace de trois films (Tout est pardonné, 2007 ; Le Père de mes enfants, 2009 ; Un amour de jeunesse), Mia Hansen-Love s'impose comme l'un des plus lumineux talents du jeune cinéma français. Ils ne sont pas si nombreux, et encore plus rares, ceux qui se sont révélés ainsi d'emblée.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.