Trésor national: Le livre des secrets

Version en français
v.o.a. : National Treasure: The Book of Secrets
21 décembre 2007

Ne pas se casser la tête

Photo Par Karl Filion
Le poncif « moins bon que le premier » s'applique bien à ce Trésor national : Le livre des secrets, même si on y sert exactement la même recette, légèrement diluée. Une chasse au trésor à travers l'Amérique et l'Histoire, c'est assez palpitant même si la crédibilité et la rigueur en prennent un grand coup en plein front. Pas grave, on s'amuse bien.

Le nom de la famille Gates est souillé par un mystérieux individu qui prétend détenir une page du journal intime de l'assassin d'Abraham Lincoln. Afin de laver sa réputation, Ben Gates va tenter de décrypter le message qu'elle contient, avec ses fidèles compagnons Abigail Chase (Diane Kruger, pour le petit côté romantique) et Riley Poole (Justin Bartha, pour le côté humoristique). Leur audace va les mener à Washington, Paris, Londres et au pied du Mont Rushmore...

De tout, pour tous, autant dans les thèmes que dans la violence très modérée de l'aventure qui perd, par rapport au premier film, l'aspect nouveauté. Il ne faut d'ailleurs que quelques minutes pour que le film se lance dans sa quête d'un trésor qui promet d'être grandiose et, contre toute attente, il parvient à garder un rythme soutenu jusqu'à la fin. Une séquence à Londres, cependant, est d'un ennui mortel et les quelques disputes familiales de Gates cassent un peu l'erre d'aller. Rien de majeur toutefois, un revirement dramatique vient régulièrement redonner une poussée au récit dès qu'il semble ralentir. Les quelques entorses nécessaires défient toute logique, mais ce n'est pas très surprenant.

Pourtant, il y a certains problèmes que la franchise ne pourra jamais éviter : Nicolas Cage, d'abord, qui est un acteur talentueux mais pas très crédible ou charismatique dans son rôle d'explorateur (la faute aux cheveux s'il n'en tient qu'à moi), et les immanquables raccourcis nécessaires au bon déroulement de l'aventure. Si on avait le temps de penser pendant le film, on se rendrait bien compte que rien ne tient, mais le réalisateur a la bonne idée de ne pas nous laisser souffler trop longtemps entre les péripéties, qui vont jusqu'à impliquer le Président et à ouvrir la porte toute grande pour une suite...

Le méchant presque invisible aux motivations obscures n'était même pas nécessaire au film, qui ne règle pas véritablement le problème de la réputation de la famille Gates. Plusieurs mésaventures rappellent Indiana Jones, qui demeure l'expert dans le domaine, aucune crainte à avoir. Mais quand même, Trésor national : Le livre des secrets offre son lot de bons moments et risque de satisfaire les familles en quête d'un peu d'action.

Tout ce qui devait être là y est, au fond. De l'humour, de jolies personnes, des faits historiques trafiqués pour enflammer l'imagination et un peu d'imprévisible, on ne pouvait pas demander beaucoup mieux. Les acteurs sont assez bons pour remplir leur mandat, le scénario juste assez téméraire pour tenir le cap, et la réalisation de Jon Turteltaub juste assez anonyme pour ne pas faire de dommages. C'est juste assez, et c'est mieux ça que trop ou trop peu...
Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.