Toucher le ciel

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : Touch the sky
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Film Québécois

Durée

1h30

Genre

Documentaire

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

18 mai 2012

Date de sortie du DVD

2 octobre 2012

Synopsis

Le 30 septembre 2009, le fondateur et chef de direction du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, réalisait un rêve qu'il caressait depuis l'enfance et qu'il ne pensait jamais pouvoir concrétiser, à savoir aller dans l'espace. Alors qu'il ne l'attendait plus, l'occasion de s'embarquer dans l'astronef Soyouz pour un séjour de onze jours à bord de la Station spatiale internationale s'est présentée à lui, après qu'un autre milliardaire ait dû se désister et laisser sa place. Sautant sur l'occasion, le Québécois s'est donné comme mission de faire de cette occasion une mission sociale poétique, afin d'amener ses concitoyens à réfléchir au sort de l'eau sur leur planète.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville

Liens

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Le résultat est une oeuvre plutôt superficielle et sans raffinement, proposant en revanche quelques témoignages éclairants et des images saisissantes captées à l'intérieur de la station spatiale.

La Presse
50%
André Duchesne
Cote: 2,5 étoiles

Si au moins il y avait une certaine fluidité dans la courbe dramatique. Mais non, on assiste davantage à un rapiéçage de situations vite filmées, vite évacuées.

Voir
50%
Guillaume Fournier
Cote: 2,5 étoiles

Évidemment, l'emballage est parfait, la recherche historique qui accompagne le film aussi, mais l'absence de tout point de vue critique, de tout point de vue libéré et véritablement documentaire pèse lourd sur l'ensemble, qui ne peut jamais s'élever véritablement au titre d'oeuvre cinématographique.

Agence QMI
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3 étoiles

Le seul manque, et non le moindre, est l'incapacité pour Adrian Wills de transmettre une grande émotion à l'image que celle du patron du Cirque a dû ressentir. C'est probablement une volonté de pudeur et de respect.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.