The Water Diviner

Version originale en anglais
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h51

Genre

Drame

Origine

  • Australie
  • États-Unis
  • Turquie

Date de sortie au Québec

24 avril 2015

Date de sortie du DVD

28 juillet 2015

Synopsis

Depuis que ses trois fils ont péri à la bataille de Gallipoli pendant la Première Guerre mondiale, Joshua s'est enfermé sur sa ferme. À la mort de sa femme, il quitte l'Australie pour la Turquie afin d'offrir une sépulture à ses enfants. Localiser leurs ossements s'avère difficile, surtout qu'on lui refuse l'accès à l'ancien site de combat. En attendant de trouver une solution, Joshua séjourne dans un hôtel où il se lie d'amitié avec sa propriétaire et son jeune fils. Ce dernier n'a plus eu de nouvelles de son père depuis la guerre et il désespère de le voir vivant.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Fear of God Films
  • Hopscotch Features
  • RatPac Entertainment
  • Seven Group Holdings
  • Seven West Media

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Louis-Paul Rioux
Cote: 4 (Bon)

L'interprète de Gladiator et Noah se montre en outre habile dans la direction d'acteurs, obtenant de convaincantes performances de tous ses partenaires.

La Presse
50%
Marc-André Lussier
Cote: 2 1/2 étoiles

Cela dit, son film est plombé par des excès en tous genres, de même qu'un point de vue qui frôle souvent la condescendance occidentale.

Séquences
60%
Élie Castiel
Cote: 3 étoiles

Crowe, comme d’habitude, se donne entièrement à son personnage.

Canoë
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3/5

Avec ce premier film en tant que réalisateur, l’acteur oscarisé Russell Crowe fait montre d’un sens esthétique.

Joblo.com
70%
Chris Bumbray
Cote: 7/10

As such, it makes The Water Diviner a harder movie to really enjoy as if you’re aware of what was happening at the time; the omissions will be glaring and perhaps even irresponsible. (...) Nevertheless, I’d still recommend seeing it as it’s a lavish epic that never fails to entertain, although I’d be lying if I said the omissions didn’t bother me quite a bit.

The Wrap
Inkoo Kang

Crowe’s beauty-seeking, but exoticizing camera is slightly outmatched by his performance, which anchors the film with regret tinged with hope.

The Hollywood Reporter
Megan Lehmann

The film gives a lot of space to emotions, but Crowe reins in his outsized personality to contribute an affecting, understated performance and, as director, underplays the allegories, particularly the recurring water motif, so they seep through the narrative organically.

Rolling Stone
60%
Peter Travers
Cote: 3 étoiles

In The Water Diviner, Crowe strives to strike a universal chord about the futility of war. Simplistic? Maybe.

Variety
Eddie Cockrell

Russell Crowe plays a grief-stricken Australian father who sets out for Turkey after World War I to find the three sons that have disappeared during the battle of Gallipoli in his ambitious, emotionally manipulative directorial debut.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.